Gantz entre en quarantaine après avoir côtoyé un porteur du coronavirus
Rechercher

Gantz entre en quarantaine après avoir côtoyé un porteur du coronavirus

Le cabinet du ministre de la Défense assure qu'il se sent bien, qu'il continuera à travailler en isolement jusqu'à ce que les résultats des tests reviennent

Le ministre de la Défense Benny Gantz lors de la réunion hebdomadaire du cabinet au ministère des Affaires étrangères à Jérusalem, le 28 juin 2020. (Olivier Fitoussi/Flash90)
Le ministre de la Défense Benny Gantz lors de la réunion hebdomadaire du cabinet au ministère des Affaires étrangères à Jérusalem, le 28 juin 2020. (Olivier Fitoussi/Flash90)

Le ministre de la Défense Benny Gantz est entré en quarantaine mercredi après être entré en contact avec un porteur confirmé du coronavirus, a fait savoir son cabinet.

« Benny Gantz se sent bien et continuera à gérer les affaires du ministère et le reste de son travail public en isolement », a précisé son bureau.

Selon son porte-parole, le ministre est entré en contact avec le porteur confirmé du coronavirus il y a une semaine et demie, dimanche soir dernier.

« Par crainte d’être exposé … par désir et responsabilité d’empêcher la propagation [du virus] et après consultation des autorités médicales, le ministre de la Défense et Premier ministre d’alternance Benny Gantz a décidé d’entrer en quarantaine jusqu’à ce que le test de détection du coronavirus et l’enquête épidémiologique soient terminés », a ajouté son cabinet.

Ce dernier a indiqué que le porteur avec lequel il était entré en contact était un membre de sa famille.

« Je me sens bien et j’ai l’intention de continuer à travailler comme toujours, mais de loin », a écrit Gantz dans un tweet.

« Je vais faire un test de dépistage et une enquête épidémiologique, et je vais suivre les directives. Il ne faut pas laisser de place aux risques », a-t-il ajouté.

Son bureau a indiqué que des équipements et des logiciels spéciaux seraient installés à son domicile pour lui permettre de continuer à travailler sur des questions sensibles liées à la défense.

Plusieurs autres hauts fonctionnaires ont dû s’isoler de peur d’avoir été contaminés.

Samedi, le ministre de la Sécurité publique Amir Ohana est entré en quarantaine après que le chef de la police des frontières a été testé positif. Ohana a déclaré qu’il avait décidé de s’isoler volontairement par excès de prudence, même si ses deux rencontres avec le commandant de la police des frontières Yaakov Shabtai ne répondaient pas aux normes du ministère de la Santé exigeant une quarantaine.

« [Les gens] ne devraient pas prendre de risques, surtout compte tenu de la nature de mes réunions », a écrit M. Ohana sur Facebook, notant qu’il était censé participer à la réunion hebdomadaire du cabinet de dimanche.

Ohana a dit qu’il avait passé un test de dépistage du coronavirus qui est revenu négatif.

En tant que ministre de la Sécurité publique, il supervise la police, qui joue un rôle central dans la lutte d’Israël contre l’épidémie, étant chargée de faire respecter les règles imposant le port d’un masque et les ordres de quarantaine.

Des officiers de police surveillent les entrées et sorties d’un quartier de la ville de Lod, le 5 juillet 2020.
(Yossi Aloni/Flash90)

Gantz a failli entrer en quarantaine après avoir été en contact avec Shabtai au début du mois lors d’un service commémoratif à Jérusalem, auquel ils ont assisté en compagnie du président Reuven Rivlin et du chef d’état-major de l’armée Aviv Kohavi. Les trois hommes n’ont pas eu besoin de s’isoler.

D’autres ministres et hauts responsables militaires ont été mis en quarantaine à plusieurs reprises depuis le début de la pandémie, bien que seuls deux députés – Yaakov Litzman, alors ministre de la Santé, et Sami Abou Shahadeh, membre de la Liste arabe unie – aient été testés positifs au virus.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré vendredi qu’Israël était à nouveau en pleine « épidémie majeure », le nombre de cas de coronavirus actifs en Israël ayant dépassé les 10 000 pour la première fois depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Plus de 1 300 nouveaux cas de coronavirus ont été confirmés mercredi matin, a déclaré le ministère de la Santé, portant le nombre de cas actifs à 14 104.

Parmi les cas actifs, 107 personnes étaient dans un état grave, dont 36 sous respirateur. Le nombre de décès s’élève à 343.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...