Gett attend « plus d’un milliard de dollars » de revenus avant l’année prochaine
Rechercher

Gett attend « plus d’un milliard de dollars » de revenus avant l’année prochaine

Shahar Waiser, le PDG de Gett, espère que la compagnie va être la première à lancer des voitures sans conducteur à la demande

Shahar Waiser, PDG et fondateur de Gett, a dit que la start-up israélienne de covoiturage s’attendait à un revenu « de plus d’un milliard de dollars » avant l’année prochaine et espérait « avoir le privilège d’être la première à lancer » des voitures sans conducteur à la demande.

« Il y a un consensus qu’avant 2020 il y aura les premières voitures autonomes sur les routes de la plupart des villes, et maintenant avec l’aide de Volkswagen nous avons le privilège d’être les premiers à lancer ces voitures à la demande, y compris en Israël et dans d’autres endroits », a annoncé Waiser à l’audience lors d’une présentation au Sommet mobile Israël 2016 à Tel Aviv.

En mai, le géant de l’automobile allemand Volkswagen (VW) a investi 300 millions de dollars dans l’Israélien Gett, qui a une présence dans plus de 60 pays à travers le monde y compris à Londres, Moscou et New York. Plus de la moitié des taxis noirs londoniens font leurs courses avec Gett aujourd’hui.

L’accord avec VW est un partenariat stratégique entre les deux compagnies qui va leur permettre de partager des données et d’explorer une collaboration pour de futurs projets.

Volkswagen va offrir les services de Gett à ses clients commerciaux, tandis que les conducteurs de Gett vont pouvoir acheter des voitures VW à des prix réduits pour en faire leurs taxis, ont annoncé les deux compagnies à l’époque. Volkswagen a affirmé que l’accord commercial faisait partie d’une action de modernisation des plate-formes technologiques et commerciales de la compagnie.

VW a réalisé l’investissement dans Gett car elle reconnaît « la nouvelle opportunité » des courses à la demande qui a crû en même temps que la traditionnelle possession d’une voiture, a raconté Weiser, 40 ans, habillé d’un T-shirt noir au Times of Israel dans un entretien en marge de la conférence.

Et alors que « l’espace du ‘à-la-demande’ croît rapidement et que VW est le leader de la production automobile, ils veulent peser comme ceux qui dominent le ‘à-la-demande’ également. »

Ce que Gett apporte à la relation est « l’élément le plus important », a affirmé Weiser : « la technologie, les données d’envergure, l’intelligence artificielle, les cartes de chaleur et les algorithmes de prédiction qu’utilise Gett dans sa direction et sa localisation des taxis de la manière la plus efficace ».

« C’est le cœur – la technologie tout à fait similaire que nous utilisons aujourd’hui pour conduire nos voitures de façon efficace à travers différentes villes, cette même technologie sera nécessaire pour les voitures sans conducteur », a affirmé Weiser à l’audience.

« Ce n’est pas suffisant de produire la voiture, vous avez également besoin d’une couche, une couche opérationnelle qui va conduire cet objet de la façon la plus efficace, et c’est ce que nous savons faire ».

Gett ne va pas produire des voitures sans conducteur, mais une fois qu’elles seront développées et disponibles, alors la technologie de Gett sera « le type même de technologie qui est nécessaire pour positionner ces véhicules de façon efficace. Et c’est là qu’à nouveau nous pouvons apporter l’un à l’autre avec une valeur significative », a-t-il dit lors de l’entretien.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...