Gilan Erdan confirmé comme ministre
Rechercher

Gilan Erdan confirmé comme ministre

Après 10 jours, Netanyahu renvoie Benny Begin de son cabinet et retire les pouvoirs de Zeev Elkin afin de faire de la place au numéro deux du Likud

Gilad Erdan, le 18 mai 2015 (Yonatan Sindel / Flash90)
Gilad Erdan, le 18 mai 2015 (Yonatan Sindel / Flash90)

Le député expérimenté du Likud, Gilan Erdan, a été confirmé à son poste de ministre lundi, après une semaine d’incertitude concernant le rôle qu’il aurait à jouer dans le nouveau cabinet du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Erdan dirigera à la fois le ministère de la Sécurité publique et celui des Affaires stratégiques. La décision a agacé les ministres qui ont été évincés afin de faire de la place à Erdan – qui a remporté la deuxième place aux primaires du Likud, juste derrière Netanyahu.

Les ministres ont approuvé la nomination d’Erdan par téléphone lundi après-midi, et les membres de la Knesset ont voté en sa faveur dans la nuit avec une marge de 58 contre 55. Après le vote de l’assemblée, Erdan est monté au perchoir et a prêté serment pour entrer en fonction.

En plus de la Sécurité publique et des Affaires stratégiques, Erdan sera en charge de la diplomatie publique et du dossier iranien, une position apparavant tenue par Yuval Steinitz, qui a fulminé contre la nomination, selon Radio Israël.

Le ministère de la Sécurité publique avait au début été confié à Yariv Levin et le ministère des Affaires stratégiques à Zeev Elkin, qui a déclaré au journal Haaretz qu’il se conduirait « comme un ministre qui a été limogé ».

Avec le portefeuille des Affaires stratégiques, Erdan aura probablement un siège au sein du cabinet de sécurité.

Il doit diriger une équipe en charge des efforts internationaux qui visent à combattre le boycott de la culture et des produits israéliens.

Erdan doit aussi reprendre son ancienne position en tant que ministre des Communications, un poste brièvement tenu par Netanyahu lui-même.

Son entrée dans le gouvernement a mis fin à une dispute d’une semaine avec Netanyahu (sur sa position au sein du gouvernement). Après que les ministres ont prêté serment sans Erdan le 7 mai, une déclaration du Likud a souligné que des négociations avaient lieu pour défaire l’ordre du cabinet et trouver une place gouvernementale à Erdan.

Le grand perdant du changement occasionné par Erdan sera le pilier du Likud Benny Begin, le fils de l’ancien Premier ministre Menachem Begin, qui est forcé de démissionner pour devenir un ministre sans porte-feuille après seulement 10 jours de travail, apparemment pour ne pas faire trop augmenter le nombre total de ministres du gouvernement.

Dans une longue publication sur Facebook lundi après midi, Erdan a justifié sa décision d’entrer dans le gouvernement de Netanyahu, une semaine après avoir refusé l’offre du Premier ministre de le rejoindre.

« Dans chaque position gouvernementale, on peut faire beaucoup pour les citoyens, mais seulement si l’on a la capacité d’agir et le soutien nécessaire de mener des actions significatives. Quand j’ai pensé qu’il ne m’avait pas accordé les conditions nécessaires pour faire vraiment la différence dans la politique et la sécurité individuelle de chacun d’entre nous, j’ai préféré abandonner la position… Actuellement, j’ai l’impression d’avoir reçu les outils nécessaires afin de pouvoir produire du changement. »

Erdan a noté que lui et Netanyahu étaient d’accord sur « un budget additionnel significatif pour le ministère de la Sécurité publique et pour faire avancer des lois qui renforceront le ministère afin de me permettre d’opérer de réels changements dans la police, d’augmenter le respect des règles et de traiter les problèmes existants ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...