Gold : les relations arabes précèdent la paix palestinienne
Rechercher

Gold : les relations arabes précèdent la paix palestinienne

Pour le directeur général des Affaires étrangères, la cause palestinienne est "en bas de la liste" des priorités des états arabes modérés

Dore Gold, directeur général du ministère des Affaires étrangères. (Crédit : Kobi Gideon/Flash90)
Dore Gold, directeur général du ministère des Affaires étrangères. (Crédit : Kobi Gideon/Flash90)

Le directeur général du ministère des Affaires étrangères, Dore Gold, a déclaré que la cause palestinienne ne fait pas partie des priorités principales des états arabes modérés, et l’a classée « vers le bas de la liste ».

Gold a déclaré qu’il espérait que des relations fortes avec les états arabes aideraient à résoudre le conflit israélo-palestinien, mais que celles-ci précédaient toute sorte d’accord de paix.

Au sujet des relations discrètes avec les états arabes, il a déclaré que « sous la glace, beaucoup d’eau chaude coule ».

« Nous avons beaucoup de nouvelles opportunités, principalement parce que beaucoup d’états craignent l’augmentation de la puissance de l’Iran, a déclaré Gold. Le sujet palestinien n’est plus la [priorité] numéro un, elle est proche du bas [de la liste]. Cela ne signifie pas que nous ne devons pas essayer et trouver une avancée avec les Palestiniens, mais ce n’est plus une monnaie d’échange à la construction de relations avec les états arabes sunnites. »

« Nous espérons utiliser nos nouvelles relations avec le monde arabe, ainsi que celles en Afrique et en Asie, pour construire de meilleures relations avec les Palestiniens aussi, a déclaré Gold. Cela fait partie de la vision du [Premier ministre Benjamin] Netanyahu et nous espérons la mettre en place. »

« Il y a vingt ans, on disait que si nous résolvions le problème avec les Palestiniens, alors nous aurions aussi la paix avec le monde arabe. Aujourd’hui, c’est le contraire. »

Gold a déclaré que les « étoiles se sont alignées comme jamais auparavant », et a promis qu’Israël « prendrait avantage de tous les efforts et retournerait chaque pierre pour assurer que nous construisons un Moyen Orient plus sûr pour Israël. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...