Google Pay arrive en Israël
Rechercher

Google Pay arrive en Israël

Les responsables de la société auraient négocié avec les autorités et les banques pour intégrer le système de paiement par téléphone d'ici la fin 2019

Un employé de Google fait une démonstration d'Android Pau, à San Francisco, le 28 mai 2015. (Crédit : AP/Jeff Chiu, Archives)
Un employé de Google fait une démonstration d'Android Pau, à San Francisco, le 28 mai 2015. (Crédit : AP/Jeff Chiu, Archives)

Google Pay, le système de paiement en ligne du géant de la publicité et du moteur de recherche, arrivera prochainement en Israël.

Des responsables de la société ont organisé une série de réunions avec des législateurs israéliens, des banques, des compagnies de cartes de crédit et des firmes de technologie financière, a rapporté The Marker lundi.

Ce système permet aux utilisateurs de donner à Google leurs informations bancaires, puis de faire des achats sur des sites en ligne et dans des boutiques partenaires via leur compte Google, sans avoir à donner à chaque vendeur leurs coordonnées bancaires. Google le décrit comme un moyen de paiement permettant de rationaliser les achats en ligne, de permettre un paiement en boutique en touchant, avec son téléphone Androïd, un lecteur équipé de la technologie de communication en champ proche, épargnant ainsi au client la nécessité de sortir leurs portefeuilles.

Ni le client ni le commerçant ne payent de commission sur ce service mais, comme dans la majorité des services gratuits de Google, les informations d’achat sont conservées et servent à proposer des publicités ciblées au client.

Illustration : des interfaces Google Pay sur des téléphones Android. (Google)

Google a lancé ce service, annoncé en 2015, dans plusieurs pays, à commencer par les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, puis au Japon en 2016, en Russie, au Canada et au Brésil en 2017, en Allemagne, en Inde et en France en 2018.

Le lancement en Israël est attendu fin 2019, selon The Marker.

La plupart des vendeurs et des banques se sont tournés vers les systèmes de paiement en ligne et numériques ces dernières années, qui sont considérés comme plus pratiques et plus sécurisés que les cartes de crédit et les paiement en liquide. Mais la transition vers les méthodes de paiement numériques exigera des boutiques israéliennes qu’elles se dotent de lecteurs de cartes équipés de la technologie de communication en champ proche, entre autres.

Photo d’illustration d’un achat en ligne (Crédit : Poike, via iStock by Getty Images)

Israël, surnommé la « nation start-up », reste pourtant un petit marché, avec des institutions très réglementées. Ce n’est que récemment que les banques israéliennes ont fini par proposer des services de banques en ligne et de paiement numériques.

Selon The Marker, les Israéliens devront d’abord se contenter de leurs achats en ligne pour utiliser Google Pay. Le commerce en ligne représente une part importante – et croissante – du marché de la consommation israélien. Les paiements par téléphone dans les boutiques réelles devront attendre un peu, et il faudra patienter encore davantage pour que cette technologie soit omniprésente dans les commerces israéliens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...