Israël en guerre - Jour 293

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Hagay Avni, 50 ans : père de 5 enfants qui cherchait à défendre sa maison

Assassiné en combattant les terroristes du Hamas au kibboutz Beeri le 7 octobre

Hagay Avni. (Crédit : armée israélienne)
Hagay Avni. (Crédit : armée israélienne)

Hagay Avni, 50 ans, membre de l’équipe de sécurité locale du kibboutz Beeri, a été tué en repoussant une invasion du Hamas et de civils armés au kibboutz le 7 octobre.

Son ami l’a vu être tué ce jour-là, mais il a fallu un certain temps avant que son corps soit retrouvé et identifié. Il a été enterré le 24 octobre au kibboutz Revivim, dans le sud.

Il laisse derrière lui sa femme, Adi, leurs enfants Reef, 18 ans, Yam, 17 ans, Bar, 14 ans, Gav, 12 ans et Eliel, 8 ans, par ses parents, Pnina et Amotz, et ses frères et sœurs Adi, Lihel, Dan et Sahar, ainsi que deux demi-frères et sœurs, Omri et Ayelet. Un troisième demi-frère et sœur, Chen Even, qui vivait à côté de la famille Avni, a également été assassiné le 7 octobre en même temps que sa femme, Rinat, et deux de leurs enfants, Alon et Ido.

Avni a été rétroactivement reconnu comme un soldat tombé au grade de sergent-major dans la réserve.

Une nécrologie sur le site du kibboutz indiquait qu’Avni gérait sa propre entreprise, « Hagigi », où il travaillait en tant que designer et planificateur d’événements, en particulier avec l’utilisation de plantes et de fleurs. Il était toujours « au gré du moment et spontané… un homme unique, incroyablement créatif. Il se portait toujours volontaire en premier pour aider et répondre à toute demande. »

Sa femme, Adi, a écrit sur Facebook : « Hagay, le manque est insupportable. Avec le temps, je ressens la perte et je réalise que tu ne reviendras pas, que ce n’était pas un rêve, c’est un cauchemar. »

« Mon réconfort, ce sont nos merveilleux enfants », a-t-elle ajouté. « En chacun d’eux, tu as laissé une partie différente de toi-même, et quand ils sont tous avec moi, je te sens. Un cœur brisé est un cœur entier. Je suis désolée de ne pas l’avoir dit assez : je t’aime. »

Son fils, Reef, a rendu hommage à son père sur Instagram plus de deux mois après la mort, en se remémorant leur voyage en Islande juste une semaine avant l’assaut du Hamas qui lui a coûté la vie.

« Papa m’a toujours dit qu’il était plus important de se réjouir de ce que l’on réussit à faire dans la vie que d’être triste pour ce que l’on rate », a écrit Reef. « Nous n’imaginions jamais que ce serait notre dernier voyage ensemble, et je suis tellement heureux que nous ayons réussi à vivre cette expérience folle. »

En Islande, écrit-il, « nous avons vu les endroits les plus beaux du monde. Des volcans, des icebergs, des cascades et même les aurores boréales. Le 6 octobre, nous avons célébré le 50e anniversaire de papa à la maison, c’était l’un des jours les plus heureux de sa vie — le jour et la nuit par rapport à ce qui s’est passé le lendemain. »

Reef, un photographe en herbe, a déclaré que son père était « quelqu’un qui parlait de la mort, il n’en avait pas peur, il savait simplement qu’elle viendrait un jour. Cela l’aidait à s’amuser autant que possible, avec des choses qui faisaient du bien pour lui et la famille. Il voulait toujours participer à autant d’expériences que possible, faire le plus de bien possible pour ceux qui l’entouraient et profiter de la vie. »

« Papa m’a appris beaucoup de choses que je porterai avec moi toute ma vie », a-t-il poursuivi. « L’une d’elles est que nous n’avons qu’une chance de vivre ici, et il faut profiter des bonnes choses. Donc malgré la douleur, je sais que ce qu’il voudrait le plus, c’est que je continue à faire ce que j’aime. »

Pour lire d’autres hommages sur les victimes des massacres du Hamas du 7/10/2023 et de la guerre qui s’est ensuivie, cliquez ici.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.