Israël en guerre - Jour 235

Rechercher

Hébron : l’armée rase la maison du terroriste qui avait tué Ronen Hanania en 2022

Tsahal a procédé à la démolition après le rejet des appels en faveur de Muhammed al-Jabari ; l'attaque par balles du 29 octobre avait tué Ronen Hanania et blessé 4 autres personnes

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Les troupes israéliennes démolissant la maison d'un Palestinien qui a perpétré une fusillade meurtrière l'année dernière, dans la ville de Hébron en Cisjordanie, le 16 février 2023. (Crédit : Twitter)
Les troupes israéliennes démolissant la maison d'un Palestinien qui a perpétré une fusillade meurtrière l'année dernière, dans la ville de Hébron en Cisjordanie, le 16 février 2023. (Crédit : Twitter)

L’armée israélienne a démoli tôt jeudi matin la maison d’un terroriste palestinien qui a mené une attaque terroriste meurtrière près de l’implantation de Kiryat Arba, dans le sud de la Cisjordanie, en octobre 2022.

Mercredi dernier, Tsahal a déclaré que les troupes étaient entrées dans la ville de Hébron, en Cisjordanie, pour procéder à la démolition.

Des images publiées par des médias palestiniens ont montré les forces israéliennes opérant dans la ville et près de la maison de Muhammed Kamel al-Jabari.

Selon des informations palestiniennes, l’armée a évacué les maisons voisines avant la démolition pour éviter de faire des victimes collatérales.

Aux premières heures de jeudi, la maison a été démolie par une explosion contrôlée, comme le montrent les images.

Al-Jabari, membre du groupe terroriste palestinien du Hamas, a perpétré l’attaque par balle près d’une épicerie appartenant à un Palestinien entre Kiryat Arba et Hébron le 29 octobre.

https://twitter.com/Alresalahpress/status/1626081388570050560

Ronen Hanania, un résident israélien de Kiryat Arba, a été tué et son fils a été blessé lors de l’attaque par balles. Al-Jabari a quitté les lieux en voiture et est revenu à pied quelques minutes plus tard, ouvrant le feu sur les secouristes et les agents de sécurité de l’implantation qui sont arrivés pour aider le binôme.

Ces tirs ont gravement blessé Ofer Ohana, un secouriste chevronné et militant du mouvement pro-implantations, qui s’est rétabli depuis. Deux autres personnes, dont un Palestinien, ont également été blessées lors de l’attaque.

Un agent de sécurité a fini par percuter Al-Jabari avec son véhicule et il a été tué par balles par un soldat en permission.

Ronen Hanania, tué dans une fusillade terroriste près de l’implantation de Kiryat Arba, dans le sud de la Cisjordanie, le 29 octobre 2022. (Autorisation)

Dans les heures qui ont suivi l’attaque, les troupes israéliennes ont cartographié la maison d’al-Jabari – la première étape avant sa démolition.

Sa famille a été informée de l’intention de l’armée de raser leur maison en décembre, et mercredi, Tsahal a déclaré qu’elle procéderait à la démolition après le rejet par la Haute Cour israélienne des recours visant à l’annuler.

Israël démolit régulièrement les habitations des Palestiniens accusés d’avoir commis des attentats terroristes meurtriers. L’efficacité de la mesure reste excessivement controversée, même au sein de l’establishment sécuritaire israélien, tandis que les activistes des droits de l’Homme dénoncent de leur côté une sanction collective injuste.

Une source proche des forces de l’ordre a déclaré aux médias israéliens qu’al-Jabari souffrait d’un cancer en phase terminale et qu’il ne lui restait que quelques jours à vivre, ce qui l’aurait conduit à passer à l’acte.

Muhammed Kamel al-Jabari. (Autorisation)

L’opération de démolition de mercredi est intervenue alors que les tensions ne cessent d’augmenter en Cisjordanie et à Jérusalem, l’armée israélienne poursuivant ses opérations antiterroristes à la suite d’une série d’attentats terroristes qui ont fait 31 morts en 2022, et 11 autres depuis le début de l’année.

L’opération de Tsahal a permis de procéder à plus de 2 500 arrestations lors de raids quasi quotidiens. Elle a également fait plus de 171 morts parmi les Palestiniens en 2022, et 48 autres depuis le début de l’année. La majorité ont été tués lors d’attaques ou d’affrontements avec les forces de sécurité.

Au moins un des Palestiniens tués cette année aurait été tué par un résident d’implantations. Une augmentation des attaques de vengeance menées par des Israéliens contre des Palestiniens à la suite de récents attentats terroristes a, par ailleurs, été constatée.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.