Israël en guerre - Jour 290

Rechercher

Hommage à un ex-soldat nazi : le président du parlement canadien appelé à démissionner

Anthony Rota s'est excusé pour cette invitation, expliquant "être le seul responsable de cette initiative" et assumer l'entière responsabilité de ses actes

Le vétéran nazi Yaroslav Hunka recevant une standing-ovation à la Chambre des communes à Ottawa, en Ontario, le 22 septembre 2023. (Crédit : Capture d'écran CBC ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Le vétéran nazi Yaroslav Hunka recevant une standing-ovation à la Chambre des communes à Ottawa, en Ontario, le 22 septembre 2023. (Crédit : Capture d'écran CBC ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Le président du Parlement canadien fait face à des appels de plus en plus pressants à la démission, après le scandale provoqué par l’hommage rendu à un vétéran ukrainien ayant combattu avec les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale lors de la visite du président Zelensky.

« Ce qui s’est passé vendredi est complètement inacceptable », a déclaré mardi à la presse la ministre canadienne des Affaires étrangères, Mélanie Joly, dans les couloirs du parlement.

« C’était une honte pour la Chambre et pour les Canadiens, et je pense que le président devrait écouter les membres de la Chambre et démissionner », a-t-elle ajouté.

Plusieurs partis ont déjà exigé son départ depuis ce scandale qui embarrasse le Canada sur la scène internationale.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky et le Premier ministre Justin Trudeau se joignent à une standing-ovation en l’honneur de Yaroslav Hunka, qui était présent à la Chambre des communes à Ottawa, en Ontario, le 22 septembre 2023. (Crédit : Patrick Doyle/La Presse canadienne via AP)

Elu pour la première fois en 2004 sous la bannière libérale (le parti de Justin Trudeau), Anthony Rota, 62 ans, a été réélu à cinq reprises. Il est le président de la Chambre depuis 2019.

Lors du passage du président ukrainien Volodymyr Zelensky à Ottawa vendredi, le président de la Chambre des Communes, Anthony Rota, a fait applaudir Yaroslav Hunka, un vétéran ukrainien de 98 ans accusé d’avoir combattu auprès des SS.

Anthony Rota s’est excusé dimanche pour cette invitation, expliquant « être le seul responsable de cette initiative » et assumer l’entière responsabilité de ses actes.

Il avait présenté Yaroslav Hunka comme un « héros ukrainien », venant de sa circonscription, raison pour laquelle l’attention a été portée sur lui.

Mais selon l’association de défense de la communauté juive au Canada, les Amis du Centre Simon Wiesenthal (FSWC), M. Hunka a servi dans la 14e division Waffen Grenadier de la SS, une unité militaire nazie dont les crimes contre l’humanité pendant la Shoah sont bien documentés.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.