Rechercher

Incendies dans la périphérie nord-ouest de Jérusalem ; les flammes maîtrisées

Les feux de forêt en banlieue de la capitale sont sous contrôle ; aucun blessé ni dommage n'est à déplorer

Des pompiers tentent d’éteindre un feu de forêt près de Kiryat Anavim, à l’extérieur de Jérusalem, le 8 juin 2022. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)
Des pompiers tentent d’éteindre un feu de forêt près de Kiryat Anavim, à l’extérieur de Jérusalem, le 8 juin 2022. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)

Des incendies se sont déclarés mercredi après-midi dans la périphérie nord-ouest de Jérusalem entre les villes de Kiryat Anavim, Beit Nekofa, le quartier de Mevaseret Zion et l’implantation de Har Adar, en Cisjordanie.

Les sapeurs-pompiers ont été mobilisés et sont parvenus à maitriser les flammes.

Aucun blessé ou dommage n’est à déplorer.

La police a déclaré mercredi soir que l’incendie à proximité de Mevaseret Zion était sous contrôle. Les incendies près de Beit Nekofa et Har Adar avaient été circonscrits par les pompiers, mais n’étaient pas encore maîtrisés.

La police a interdit la zone à la circulation automobile ainsi qu’aux piétons, et la population a reçu ordre de ne pas s’approcher.

La circulation a également été bloquée à hauteur de l’échangeur d’Ein Hemed, en direction de l’incendie.

On ignore encore ce qui a déclenché les incendies.

D’importants moyens des services d’incendie et de secours ont été déployés pour éteindre les feux, parmi lesquels 15 équipes de lutte contre les incendies, six avions et un hélicoptère de la police. Les effectifs de la caserne locale ont reçu le renfort de pompiers de Cisjordanie.

Un ordre d’évacuation a été donné, et presque immédiatement annulé, pour des maisons situées dans une rue de Mevaseret Zion.

Les incendies sont fréquents en été, dans cette région densément boisée de Jérusalem.

Le conseil régional de Mateh Yehuda, régulièrement confronté à des incendies, a été critiqué, le mois dernier, par le chef du service d’incendie et de secours du district de Jérusalem, Eyal Cohen, pour ne pas avoir suivi les instructions de débroussaillage destinées à contenir les incendies.

En août dernier, d’énormes incendies ont ravagé près de 1.100 hectares de forêt dans les environs de Jérusalem, en l’espace de 52 heures. Il pourrait s’agir d’un incendie criminel, mais la lumière n’a pas pu être faite sur l’origine des flammes.

Plus de 2 000 personnes avaient dû être évacuées et plusieurs maisons ont été détruites, mais les zones peuplées ont été largement épargnées.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...