Intel Israël annonce une année record avec 8 Mds de $ d’exportations en 2020
Rechercher

Intel Israël annonce une année record avec 8 Mds de $ d’exportations en 2020

La branche israélienne de l'entreprise technologique a vu ses exportations bondir de 14 % par rapport à 2019 ; Mobileye a enregistré 967 millions de dollars de recettes

Luke Tress est le vidéojournaliste et spécialiste des technologies du Times of Israël

Des Israéliens devant le logo de la société Intel (Crédit : Moshe Shai/Flash90)
Des Israéliens devant le logo de la société Intel (Crédit : Moshe Shai/Flash90)

Intel Israël, l’un des plus grands employeurs privés du pays, a annoncé une année record pour 2020 malgré le ralentissement induit par la pandémie et une année difficile pour l’entreprise américaine.

La branche israélienne du fabricant de microprocesseurs américain a fait état d’exportations record à hauteur de 8 milliards de dollars pour 2020, soit une augmentation de 14 % par rapport aux 6,6 milliards de dollars d’exportations de 2019.

Intel est le plus grand employeur privé israélien dans le domaine de la technologie, avec 13 950 employés. Elle représente 14 % des exportations technologiques du pays et 2 % du PIB national, selon le quotidien économique Calcalist.

Mobileye, une start-up israélienne qu’Intel a achetée dans le cadre d’un accord historique en 2017, a annoncé 967 millions de dollars de recettes pour Intel l’année dernière et a enregistré une croissance de 10 %. Au quatrième trimestre 2020, Mobileye a gagné 333 millions de dollars, soit un bond de 39 % par rapport à la même période en 2019.

Intel a déclaré que son plus grand inventaire d’équipements et de biens en dehors des Etats-Unis se trouvait en Israël, avec 7,8 milliards de dollars d’actifs, suivi par l’Irlande, puis la Chine.

Intel a largement poursuivi ses opérations en Israël pendant la pandémie, ses installations de production étant considérées comme des industries essentielles.

Dans l’ensemble, Intel a réalisé 77,9 milliards de dollars en 2020, soit une augmentation de 8 % par rapport à l’année dernière.

Les entreprises technologiques américaines se sont bien portées en 2020, car de nombreuses personnes sont passées au télétravail et ont passé plus de temps en ligne, notamment pour faire des achats.

Le nouveau PDG d’Intel, Pat Gelsinger, devrait prendre les rênes de la société ce mois-ci, en remplacement de Bob Swan.

Pat Gelsinger, qui a travaillé comme ingénieur chez Intel il y a plusieurs décennies, s’efforcera de stabiliser l’entreprise, qui a eu du mal à suivre le rythme ces deux dernières années, car de plus en plus d’entreprises technologiques ont commencé à développer des composants et des processeurs en interne.

L’année dernière, l’entreprise a fait état d’un retard important dans le développement de certaines de ses puces, ce qui a porté un coup sérieux à son activité.

L’année dernière également, Apple a décidé de produire certains de ses processeurs en interne au lieu de les acheter à Intel, ce qui a entraîné une autre perte importante.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...