Iran : la bataille contre Israël, « la bataille des musulmans » contre l’Occident
Rechercher

Iran : la bataille contre Israël, « la bataille des musulmans » contre l’Occident

Le chef de l'armée idéologique d'Iran a salué la fermeture de l'aéroport international Ben-Gourion de Tel-Aviv à cause des tirs du Hamas, qu'il soutient financièrement

Le chef du Corps des gardiens de la révolution iranien, Hossein Salami, après un discours anti-Israël et anti-Occident à Téhéran, le 19 mai 2021 (Photo de / AFP)
Le chef du Corps des gardiens de la révolution iranien, Hossein Salami, après un discours anti-Israël et anti-Occident à Téhéran, le 19 mai 2021 (Photo de / AFP)

« Aujourd’hui est née une nouvelle Palestine qui (…) se bat avec des missiles » et « un nouvel Israël est également apparu, brisé, frustré, déprimé et qui a perdu confiance en lui », a estimé mercredi le général de division Hossein Salami, chef de l’armée idéologique de la République islamique, devant une foule réunie sur la place Imam-Hossein dans le centre de Téhéran.

Faisant allusion à la fermeture de l’aéroport international Ben-Gourion de Tel-Aviv à cause des tirs du Hamas et à la suspension des vols par plusieurs compagnies internationales à destination d’Israël, le général Salami a salué une grande « première ».

« Sachez que la bataille de Palestine n’est pas seulement celle des Palestiniens contre les Israéliens » mais qu’elle « symbolise la bataille des musulmans contre l’arrogance mondiale [nom pour parler de l’Occident] », a-t-il souligné.

A LIRE : Le Hamas palestinien jouit d’un arsenal abondant grâce – entre autres – à l’Iran

Des Israéliens vivant à Los Angeles ont indiqué mercredi avoir été agressés par des voyous pro-palestiniens, la nuit dernière, alors qu’ils dînaient dans un restaurant de la ville.

Haim Yisraeli a confié devant les caméras de la Douzième chaîne que des dizaines de personnes brandissant des drapeaux palestiniens avaient frappé les personnes en train de dîner après avoir posé la question : « Qui est Juif ? »

« Cela fait presque dix ans que je vis ici et je ne me souviens pas d’un tel incident de violence contre des Israéliens », a-t-il ajouté.

Une grande communauté juive perse s’est installée à Los Angeles après avoir dû quitter l’Iran lors de la révolution en 1979.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...