Israël a « stoppé la hausse des infections » – ministre de la Santé
Rechercher

Israël a « stoppé la hausse des infections » – ministre de la Santé

Lors d'une conférence de presse, Yuli Edelstein s'est dit encouragé par le taux d'infection en baisse ; Ronni Gamzu demande aux ultra-orthodoxes de respecter les règles

Le ministre de la Santé Yuli Edelstein lors d'une conférence de presse sur le coronavirus au ministère de la Santé de Jérusalem, le 6 juillet 2020. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Le ministre de la Santé Yuli Edelstein lors d'une conférence de presse sur le coronavirus au ministère de la Santé de Jérusalem, le 6 juillet 2020. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Le ministre de la Santé Yuli Edelstein a déclaré dimanche que le nombre de cas de coronavirus dans le pays s’était stabilisé mais a averti que ce n’était pas suffisant.

« Nous sommes parvenus à stopper la recrudescence des infections », a dit Edelstein lors d’une conférence de presse.

« C’est bien, mais ce n’est certainement pas suffisant. Les chiffres sont encore élevés et inquiétants, et notamment le nombre de personnes gravement atteintes », a-t-il ajouté.

Le nombre de cas graves a augmenté dimanche en atteignant les 352 – au-dessus de la « ligne rouge » définie par le ministère de la Santé, qui est de 250.

Le nouveau coordinateur de la réponse gouvernementale à la crise sanitaire, Ronni Gamzu, a indiqué que le gouvernement « ne se hâterait pas » de lever les restrictions actuelles imposées dans la vie quotidienne et à certains secteurs de l’économie dans le but de prévenir une recrudescence des infections.

« Nous voulons créer un contrôle qui soit approprié et avoir des règles claires », a-t-il déclaré, après des semaines de directives changeantes et aléatoires qui ont été imposées et levées sans explication ou justification réelles.

Le professeur Ronni Gamzu lors d’une conférence de presse, le 28 juillet 2020. (Caqpture d’écran YouTube)

Toutefois, Gamzu a vivement recommandé au public de ne pas exercer de « pressions » sur le gouvernement en faveur de la levée des restrictions, ajoutant qu’il « sera plus facile de lever les limitations lorsque le bilan des infections commencera à baisser ».

Gamzu s’est ensuite adressé à la communauté ultra-orthodoxe, tout en soulignant que tous les Israéliens devaient respecter la distanciation sociale et porter des masques.

« Il est très important actuellement de respecter les règles. C’est très important pour nous pour diminuer le taux d’infection… Cela dépend de vous tous », a-t-il déclaré à la communauté des haredim.

« Nous voulons arriver aux grandes fêtes [du mois de septembre] avec toutes les villes entrées en catégorie verte [avec un taux d’infection bas] », a-t-il continué.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu fait une déclaration télévisée au ministère de la Défense à Tel Aviv, le 27 juillet 2020. (Tal Shahar/Pool/AFP)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’est également exprimé lors d’une conférence de presse, affirmant que les ministres se rencontreront lundi pour discuter du programme mis en place par Gamzu pour réduire l’épidémie.

La proposition se focalisera sur les moyens à mettre en œuvre pour « couper la chaîne d’infection », a dit Netanyahu.

Il a fait l’éloge des enveloppes de relance gouvernementales distribuées depuis dimanche.

« Nous achetons des options pour les vaccins. Je ne peux pas vous dire qu’un vaccin va être découvert mais les signaux, aujourd’hui, sont encourageants », a ajouté Netanyahu.

Le ministère de la Santé a indiqué, lundi matin, que 541 personnes sont décédées des suites du coronavirus depuis l’apparition de l’épidémie dans le pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...