Rechercher

Israël libère un prisonnier palestinien de 83 ans

Fouad Choubaki avait été accusé d'être l'un des responsables de l'affrètement du Karine A, qui transportait 50 tonnes d'armes fournies par l'Iran et le Hezbollah

Illustration : Des prisonniers palestiniens se tiennent dans une cellule, en attendant leur libération de la prison de Ketziot, dans le sud d'Israël, le 1er octobre 2007. (AP Photo/Ariel Schalit/File)
Illustration : Des prisonniers palestiniens se tiennent dans une cellule, en attendant leur libération de la prison de Ketziot, dans le sud d'Israël, le 1er octobre 2007. (AP Photo/Ariel Schalit/File)

Le plus vieux des prisonniers palestiniens incarcérés en Israël, Fouad Choubaki, 83 ans, a été libéré lundi après avoir purgé une peine de 17 ans d’emprisonnement pour trafic d’armes, ont annoncé des sources palestiniennes.

Haut responsable au sein du Fatah, le parti du président de l’Autorité palestinienne (AP) Mahmoud Abbas, Choubaki avait été arrêté en 2002 par les forces de sécurité palestiniennes, durant la Seconde Intifada avant d’être capturé par les forces israéliennes.

Il était accusé d’avoir tenté de faire passer des armes en provenance d’Iran vers la bande de Gaza à bord d’un cargo, le Karine A, arraisonné en mer Rouge par l’armée israélienne en janvier 2002.

Fouad Choubaki « a été libéré aujourd’hui [lundi] de la prison d’Ashkelon [sud d’Israël] et est en route vers Ramallah », en Cisjordanie, a indiqué à l’AFP un porte-parole du Club des prisonniers palestiniens.

Son fils Hazem Choubaki a confirmé à l’AFP sa libération.

Choubaki avait été détenu entre 2002 et mars 2006 dans la prison de Jéricho, en zone palestinienne dite autonome, dans le centre de la Cisjordanie, sous la surveillance d’observateurs britanniques et américains, jusqu’à ce qu’il soit capturé, avec d’autres Palestiniens, lors d’une opération de l’armée israélienne contre cette prison de Cisjordanie.

Financier du Fatah, il avait été accusé par Israël d’être l’un des responsables de l’affrètement du Karine A, qui selon les autorités israéliennes transportait 50 tonnes d’armes, parmi lesquelles des roquettes Katioucha, des missiles antichars et des explosifs, fournis par l’Iran et le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah.

Reconnu coupable par un tribunal militaire israélien, il avait été condamné à 20 ans de prison. Cette peine avait ensuite été réduite à 17 ans.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.