Rechercher

Israël/Vaccin : 1 % des parents d’enfants de 5 à 11 ans ont consulté un docteur

70 % des jeunes enfants n'ont souffert que d'une légère douleur sur la zone d'injection ; près de 100 000 enfants ont été vaccinés au cours des deux dernières semaines

Un enfant est vacciné à Safed, le 3 décembre 2021 (David Cohen/Flash90).
Un enfant est vacciné à Safed, le 3 décembre 2021 (David Cohen/Flash90).

Seulement 1 % des parents d’enfants âgés de 5 à 11 ans ayant reçu le vaccin contre le COVID-19 ont demandé un avis médical ou un traitement pour leurs enfants en raison d’effets secondaires, selon un rapport publié vendredi, deux semaines après qu’Israël a commencé sa campagne de vaccination pour cette tranche d’âge.

L’enquête a été menée par la caisse d’assurance-maladie Maccabi. 70 % des parents y ayant répondu ont déclaré que leurs enfants n’avaient ressenti qu’une légère douleur sur la zone d’injection. Un tiers des répondants ont déclaré qu’il n’y avait aucune douleur sur cette zone.

Seul 1 % d’entre eux ont contacté leur médecin de famille pour obtenir des conseils ou des soins médicaux après l’injection du vaccin.

L’enquête a également révélé que les jeunes enfants ont ressenti moins d’effets secondaires, la faiblesse et la fatigue ayant été signalées par 7 % des enfants de 5 ans, contre 14 % des enfants de 11 ans. Les maux de tête ont été signalés par 5 % des enfants de 5 ans, contre 10 % des enfants de 11 ans, selon la Maccabi.

La caisse d’assurance-maladie a déclaré que 20 % des enfants de 5 à 11 ans qu’elle assure étaient vaccinés ou avaient pris rendez-vous pour une vaccination dans les prochains jours.

« Les résultats de l’enquête montrent que le vaccin est efficace et sûr », a déclaré Sigal Dadon-Levy, PDG de Maccabi.

Près de 100 000 jeunes enfants ont été vaccinés jusqu’à présent en Israël, selon les chiffres du ministère de la Santé publiés vendredi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...