Rechercher

Jason Blaise mis en examen pour du meurtre d’une femme qui avait refusé ses avances

Selon l'acte d'accusation, le suspect a utilisé un grand couteau pour poignarder Elena Granberg à plusieurs reprises avant de lui verser 2 bouteilles d'essence sur le corps

Yelena Greenberg. (Crédit : Instagram)
Yelena Greenberg. (Crédit : Instagram)

Un homme a été inculpé vendredi pour le meurtre d’Elena Granberg, 27 ans, retrouvée poignardée à mort le mois dernier au bord d’une route près de Rehovot, au centre du pays.

Jason Blaise, 30 ans, a admis aux enquêteurs avoir perpétré le meurtre.

Selon l’acte d’accusation, Blaise avait proposé à Granberg, à plusieurs reprises au cours de leurs quatre années d’amitié, de transformer leur amitié en relation amoureuse.

Sur les refus de Granberg, Blaise a décidé de tuer la femme et de brûler son corps, indique l’acte d’accusation.

Ce dernier indique qu’après avoir pris sa décision, Blaise a acheté, deux jours avant le meurtre, un couteau avec une lame de 25 cm et a rempli d’essence deux bouteilles en plastique.

Blaise a affirmé que le meurtre était un accident.

Jason Blaise comparaissant devant le tribunal de première instance de Rishon Lezion le 4 septembre 2022 (Crédit : Kan)

Le jour du meurtre, Blaise a conduit Granberg de son domicile à Rishon Lezion à plusieurs endroits dans la ville de Rehovot, avant qu’ils ne rendent visite à sa sœur dans son appartement à Rehovot.

« Sur le chemin de l’appartement de sa sœur, Blaise s’est arrêté sur le parking de la gare de Rehovot pour mettre son plan à exécution », indique l’acte d’accusation.  » Blaise a ensuite poignardé Granberg dans le cou, le dos et les mains, la tuant « .

Il a ensuite conduit sur une courte distance, et s’est arrêté près d’un champ, où il a déposé le corps de Granberg sur le sol.

Il l’a recouverte d’essence, mais pour des raisons inconnues, n’a pas mis le feu à son corps.

« Le défendeur a assassiné la défunte de sang-froid, sans aucun acte répréhensible. Il l’a planifié à l’avance, prévoyant également de brûler son corps dans un lieu public », ont déclaré les procureurs.

Le 25 août, un passant a trouvé le corps de Granberg gisant au bord d’une route près de la ville du centre de Rehovot. Les secouristes appelés sur les lieux ont déclaré le décès de la femme. La police a ouvert une enquête et des équipes médico-légales ont recueilli des preuves sur le site.

Blaise a avoué le meurtre aux enquêteurs alors qu’il était hospitalisé après avoir tenté de se suicider. Une évaluation psychiatrique l’a déclaré apte à être jugé.

La scène où la dépouille d’une femme a été retrouvée dans un champ, près de Rehovot, le 25 août 2022. (Crédit : Police israélienne)

Les militants se plaignent depuis longtemps du manque d’efforts pour prévenir la violence contre les femmes en Israël, en particulier dans les cas connus des autorités.

Une étude de l’Observatoire israélien du féminicide, basé à l’Université hébraïque, portant sur le premier semestre 2022, a révélé une augmentation de 71 % des féminicides par rapport à la même période de l’année précédente – 12 contre 7.

En juillet, le Premier ministre Yair Lapid a abordé le fléau de la violence contre les femmes, déclarant que c’était « une honte pour le pays et que cela ne pouvait pas continuer. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...