Rechercher

Jérusalem: une fillette de 4 ans décède, piégée dans un immeuble en feu

L'incendie a été signalé vers 16 h 30 ; le corps de la fillette n'a été retrouvé que vers 22 h, après des heures de recherche

Les pompiers lors d'un incendie mortel dans un immeuble à Jérusalem, le 28 avril. 2022. (Crédit: Services des incendies et des secours )
Les pompiers lors d'un incendie mortel dans un immeuble à Jérusalem, le 28 avril. 2022. (Crédit: Services des incendies et des secours )

Un incendie à Jérusalem a provoqué jeudi l’effondrement du toit d’un immeuble d’habitation et a tué une fillette de quatre ans qui s’est apparemment retrouvée coincée dans le grenier de l’immeuble.

L’incendie a été signalé un peu après 16h30, et les pompiers ont réussi à maîtriser le feu à l’intérieur de l’immeuble du quartier de Geula après environ deux heures et demie, ont indiqué les services d’incendies et de secours dans un communiqué.

Le feu a fait tomber des morceaux brûlants du bâtiment, mettant en danger les passants, laissant craindre un effondrement total du toit, selon le communiqué.

Craignant que certains résidents ne soient encore piégés à l’intérieur, les pompiers ont ouvert une brèche dans le bâtiment et ont sauvé une femme de 70 ans des étages inférieurs de l’immeuble de six étages. Elle a été évacuée vers un hôpital voisin pour inhalation de fumée toxique, selon le communiqué.

Trois autres résidents, que l’on croyait initialement piégés à l’intérieur, ont ensuite été retrouvés à l’extérieur du bâtiment, laissant un enfant de quatre ans disparu, que l’on pensait piégé dans le grenier du bâtiment.

Les recherches se sont poursuivies toute la nuit, mais malgré les efforts continus, la fillette n’a été retrouvée que plusieurs heures plus tard.

Vers 22 heures, les médias ont indiqué que la fillette de quatre ans a été retrouvée morte, vraisemblablement à cause de l’inhalation de fumée toxique.

Les services d’incendies et dessecours ont déclaré qu’ils allaient ouvrir une enquête sur les circonstances qui ont conduit à l’incendie.

Le toit en feu d’un immeuble d’habitation à Jérusalem, le 28 avril. 2022. (Crédit: Services des incendies et des secours )

Le mois dernier, un couple d’octogénaires est mort dans l’incendie de son appartement dans le village druze de Yarka, dans le nord d’Israël, des suites de l’inhalation de fumées toxiques.

Un incident similaire avait eu lieu, une semaine plus tôt, dans la ville bédouine de Bir al-Maksur, en Galilée, quand un nonagénaire se déplaçant uniquement en fauteuil roulant n’était pas parvenu à s’échapper de son appartement en feu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...