Journée de l’Holocauste : Corbyn omet les Juifs et l’antisémitisme
Rechercher

Journée de l’Holocauste : Corbyn omet les Juifs et l’antisémitisme

Pour l’ADL, le message du dirigeant travailliste est "insultant" pour les "millions de personnes assassinées"

Jeremy Corbyn, chef du Parti travailliste britannique, lors d'un rassemblement à Glasgow, en Écosse, le 28 mai 2017 (Crédit : AFP / Andy Buchanan)
Jeremy Corbyn, chef du Parti travailliste britannique, lors d'un rassemblement à Glasgow, en Écosse, le 28 mai 2017 (Crédit : AFP / Andy Buchanan)

La Ligue anti-diffamation (ADL) a sévèrement critiqué jeudi le chef du parti travailliste britannique, Jeremy Corbyn, pour ne pas avoir mentionné les Juifs ou l’antisémitisme dans une déclaration commémorative sur l’Holocauste qu’il a publiée.

« Omettre toute référence aux Juifs ou à l’antisémitisme dans votre déclaration de commémoration sur l’Holocauste est insultant pour nous et les millions de personnes assassinées. L’idéologie nazie était enracinée dans la haine et l’antisémitisme. Nous ne pourrons jamais l’oublier », a tweeté Jonathan Greenblatt, directeur de l’ADL.

Le tweet de Greenblatt a été publié quelques heures après que Corbyn a partagé sur Facebook le message qu’il avait écrit dans le livre commémoratif du Holocaust Educational Trust avant la Journée internationale du souvenir de l’Holocauste – qui tombe chaque année le 27 janvier – en guise de commémoration à la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau.

Jonathan A. Greenblatt, directeur exécutif de la Ligue anti-diffamation (ADL), à Los Angeles, le 6 novembre 2014. (Crédit : ADL)

Dans le message, Corbyn mentionne les « millions de personnes qui sont mortes » et qui ont été déplacées pendant l’Holocauste, mais ne fait aucune mention de l’identité des victimes.

Il a également écrit : « nous devons comprendre la manière dont le fascisme est apparu en Allemagne et les circonstances qui ont donné lieu à la montée des nazis. » Il n’a cependant pas mentionné l’antisémitisme au cœur de l’idéologie nazie.

Here is the message I have written in the Holocaust Educational Trust memorial book ahead of the service I am attending…

Posted by Jeremy Corbyn on Thursday, 25 January 2018

Le président américain Donald Trump a également été critiqué l’an dernier pour son communiqué pour la Journée internationale du souvenir de l’Holocauste qui ne mentionnait pas les Juifs.

La Maison Blanche a plus tard défendu cette omission. La porte-parole Hope Hicks a expliqué que les Juifs n’étaient pas mentionnés parce qu’ils n’étaient pas le seul groupe ciblé et assassiné par le régime nazi d’Adolf Hitler.

Depuis qu’il est devenu leader du parti travailliste en 2015, Corbyn a été accusé de n’avoir pas suffisamment fait pour régler le problème de l’antisémitisme existant dans son parti.

Jeremy Newmark, président du Mouvement juif travailliste. (Crédit : capture d’écran YouTube)

Jeremy Newmark, le chef du mouvement travailliste juif, a critiqué le parti pour ne pas avoir traité un certain nombre d’incidents d’antisémites, affirmant que le parti travailliste ne semble pas prendre au sérieux la lutte contre l’antisémitisme dans ses rangs.

Newmark a déclaré que le manque d’action dans le traitement de ces cas soulevait des préoccupations quant à savoir si le parti avait intériorisé les conclusions d’un rapport sur l’antisémitisme au sein du parti travailliste, a signalé The Guardian samedi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...