Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

La directrice de l’UNICEF rencontre des familles d’otages en Israël

Caroline Russell a affirmé demander la libération des captifs du Hamas depuis le 7 octobre

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Caroline Russell, directrice-générale de l'UNICEF (2e à partir de la gauche) rencontrant des membres de familles d'otages en Israël, le 14 avril 2024. (Crédit : Mordechaï Gordon/Ministère des Affaires étrangères)
Caroline Russell, directrice-générale de l'UNICEF (2e à partir de la gauche) rencontrant des membres de familles d'otages en Israël, le 14 avril 2024. (Crédit : Mordechaï Gordon/Ministère des Affaires étrangères)

Caroline Russell, directrice-générale de l’UNICEF, le Fonds des Nations unies pour l’enfance, a rencontré dimanche en Israël pour la première fois plusieurs membres de familles d’otages, dont une cousine de l’otage Yarden Bibas ; Batsheva Yahalomi, dont le fils Eitan a été libéré lors de la trêve fin novembre et dont l’époux, Ohad, est toujours en captivité ; Adi Shoham, également libérée lors de la trêve en même temps que ses deux jeunes enfants et dont le mari, Tal Shoham, est toujours otage à Gaza ; et la tante d’Avigaïl Idan, 4 ans, dont les parents ont été tués tandis qu’elle était prise en otage en même temps que ses voisins et emportés de force à Gaza par le groupe terroriste palestinien du Hamas.

Il s’agissait de la première visite de Russell en Israël après l’assaut barbare du Hamas sur le sud d’Israël le 7 octobre, un voyage organisé par le ministère israélien des Affaires étrangères. Elle s’était rendue à Gaza à la mi-novembre, mais suite à un accident de voiture en Égypte, elle avait dû reporter sa visite en Israël.

Les membres de la famille ont longuement parlé de leurs horribles expériences, demandant à Russell de faire une déclaration sur la libération des otages, en mettant l’accent sur la famille Bibas – Yarden, son épouse Shiri et leurs deux jeunes enfants, Ariel, 4 ans, et Kfir, 1 an.

Russell a affirmé qu’elle demandait la libération inconditionnelle de toutes les personnes enlevées depuis le 7 octobre.

La responsable de l’UNICEF avait également prévu de rencontrer le président Isaac Herzog et son épouse, Michal Herzog, de s’entretenir avec des organisations travaillant sur la question des otages et de visiter l’hôpital pour enfants Schneider, où ont été soignés bon nombre des enfants libérés des geôles du groupe terroriste palestinien du Hamas.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.