La famille d’Oron Shaul demande des réponses devant la Haute Cour
Rechercher

La famille d’Oron Shaul demande des réponses devant la Haute Cour

La famille du soldat tombé au combat a déposé une requête pour découvrir quel protocole a été utilisé par l'armée pour déterminer sa mort à Gaza en 2014

Zehava Shaul, la mère d'Oron Shaul, pendant une conférence de presse chez elle à Poria Illit, le 13 décembre 2015 (Crédit photo : Basel Awidat/Flash90)
Zehava Shaul, la mère d'Oron Shaul, pendant une conférence de presse chez elle à Poria Illit, le 13 décembre 2015 (Crédit photo : Basel Awidat/Flash90)

La famille d’un soldat qui aurait été tué durant la guerre de Gaza en 2014 et dont le corps est retenu par le Hamas s’est tourné vers la Haute Cour pour obtenir des informations sur les raisons ayant motivé la déclaration de son décès par l’armée.

La famille d’Oron Shaul a présenté sa pétition lundi contre le chef d’Etat major de l’armée israélienne Gadi Eisenkot, le responsable du personnel de l’armée et le grand rabbin militaire, réclamant le protocole des discussions qui avaient aidé à déterminer la mort d’Oron lors de l’Opération Bordure protectrice.

Cet appel à la Cour survient deux mois après que la famille a demandé cette information à l’armée, qui a refusé de répondre.

Selon la pétition, le refus opposé par l’armée de révéler le protocole indique qu’il n’a été déclaré décédé qu’après des pressions subies par les autorités militaires qui sont chargées de déterminer la mort des soldats.

Oron Shaul - soldat qu était présumé manquant a été déclaré mort par l'armée (Crédit : IDF)
Oron Shaul – soldat qu était présumé manquant a été déclaré mort par l’armée (Crédit : IDF)

Prenant la parole au mois de janvier au cours d’une cérémonie marquant la journée qui aurait été le 23e anniversaire de son fils, Zehava Shaul a expliqué comment, cinq jours après son enlèvement, le grand rabbin d’alors Rafi Peretz était venu au domicile familial une heure seulement avant le Shabbat – la journée de repos juive, durant laquelle les Juifs orthodoxes s’abstiennent d’utiliser leurs voitures ou leurs appareils électroniques – pour avertir la famille de la mort du militaire.

Elle a ainsi déclaré : « Nous avons demandé des explications, mais la réponse [que nous avons reçue] a été que le rabbin devait retourner chez lui avant le début du Shabbat ».

Elle a ajouté : « Nous attendons des réponses depuis lors ».

Shaul a également accusé Peretz de s’être « hâté pour déclarer la mort d’Oron, contrevenant à toutes les pratiques acceptées et à la loi juive », en disant qu’on ne savait pas s’il était encore vivant lorsque le Hamas s’était emparé de lui.

Oron se trouvait dans un véhicule blindé transportant du personnel frappé par un missile anti-tank. Six autres soldats avaient perdu la vie lors de cet incident.

Dans ce discours, elle a également imploré Eisenkot, lui demandant d’assurer le retour de son fils.

Son époux, Herzl Shaul, est mort d’un cancer en septembre 2016.

Depuis que le corps d’Oron Shaul a été capturé par le Hamas au mois de juillet 2014, sa famille a mené une importante campagne publique pour le retour de sa dépouille, installant notamment des tentes en signe de protestation aux abords de la résidence du Premier ministre à Jérusalem.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et Eisenkot ont promis de faire tout ce qui était en leur pouvoir pour ramener la dépouille de Shaul à sa famille. Netanyahu a affirmé au mois de septembre lors des funérailles de son père, Herzl Shaul, que « notre engagement est de ramener Oron chez lui ».

Le corps du soldat de l’armée israélienne Hadar Goldin, qui a également été déclaré mort dans le conflit de Gaza en 2014, est également détenu par le Hamas.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...