La Jordanie demande à Téhéran de libérer trois de ses ressortissants
Rechercher

La Jordanie demande à Téhéran de libérer trois de ses ressortissants

Les trois Jordaniens avaient été interpellés en janvier après avoir pénétré l'espace maritime iranien par inadvertance

Drapeau jordanien (Crédit : domaine public/Pixabay)
Drapeau jordanien (Crédit : domaine public/Pixabay)

Le président du Parlement de Jordanie a appelé lundi Téhéran à relâcher trois Jordaniens détenus en Iran depuis décembre après être entrés par erreur dans les eaux territoriales de ce pays, selon l’agence de presse officielle jordanienne.

Lors d’un entretien avec l’ambassadeur d’Iran à Amman, Mojtaba Ferdosipour, le président du Parlement Atef al-Tarawneh a demandé « une avancée positive des autorités iraniennes » pour libérer les trois ressortissants.

Ces derniers sont entrés « dans les eaux territoriales souveraines de l’Iran par erreur » le 27 décembre 2018, a insisté le responsable jordanien cité par l’agence de presse Petra.

Le diplomate iranien lui a assuré que cette affaire « prendrait fin dans les prochains jours », selon la même source.

En janvier, Amman avait indiqué que ces Jordaniens, qui naviguaient accompagnés d’amis émiratis et égyptiens au large des Emirats arabes unis, avaient pénétré par erreur dans la zone maritime iranienne.

Téhéran avait alors assuré à la Jordanie que « leur emprisonnement serait de courte durée », selon le ministère des Affaires étrangères jordanien cité par Petra.

Il avait ajouté que l’Iran attendait que les détenus s’acquittent d’une amende lors de leur procès dans la ville côtière de Bandar-e Lengeh, dans le sud de l’Iran, sans en préciser la date.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...