La Licra appelle Twitter à fermer le compte de Jérôme Bourbon
Rechercher

La Licra appelle Twitter à fermer le compte de Jérôme Bourbon

Les messages du directeur de la revue d'extrême-droite, Rivarol, appellent régulièrement à la réhabilitation d'Adolf Hitler et du nazisme

« Refusons l’anti-nazisme primaire. Il peut conduire au pire. Aux heures les plus sombres de notre histoire. Celle que nous vivons aujourd’hui »; « Le Führer était un homme proche des gens (…). On raconte qu’un enfant s’étant fait mal en heurtant une chaise le Führer avait aussitôt donné des tapes à la chaise coupable. N’est-ce pas touchant ? ».

A mi-chemin de l’antisémitisme pur jus et du trolling, une pratique consistant à attirer l’attention à soi par des propos outranciers, les messages de Jérôme Bourbon suscitent sur Twitter une vague d’indignations.

La Licra s’est donc fendue d’une vidéo parodique pour les dénoncer et demander à Twitter la suspension de son compte.

Le directeur de Rivarol, hebdomadaire français d’extrême-droite, où se croisent antisémites et négationnistes tel Robert Faurisson, y est représenté sous les traits de feu l’acteur Jacques Villeret grimé en maréchal nazi dans le film Papy fait de la résistance.

Catholique, anti-juif, nostalgique de Vichy, amateur de listes de personnalités juives, Bourbon aime autant Jean-Marie Le Pen, qu’il abhorre sa fille Marine.

A son image, certains messages frisent parfois le comique involontaire. Il y a une semaine, Jérôme Bourbon postait le message suivant : » C’est vrai, quoi, en ce moment om les médias parlent de l’Autrice, comment ne pas penser à cet homme d’Etat petit par la taille pour grand par la renommée ».

Aujourd’hui la Licra regrette que « le compte de Jérôme Bourbon [ne soit] toujours pas fermé malgré nos nombreux signalements ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...