La mère du soldat de Hébron supplie le Premier ministre de libérer son fils
Rechercher

La mère du soldat de Hébron supplie le Premier ministre de libérer son fils

Dans une lettre, la mère du militaire demande à Netanyahu comment sous son autorité, un soldat de Tsahal ayant tué un terroriste peut être accusé d’homicide involontaire

Un soldat israélien accusé d'avoir tué un terroriste palestinien à Hébron, pendant une audition devant la cour, à Jaffa, le 7 avril 2016. (Crédit : Flash90)
Un soldat israélien accusé d'avoir tué un terroriste palestinien à Hébron, pendant une audition devant la cour, à Jaffa, le 7 avril 2016. (Crédit : Flash90)

La mère du soldat de Tsahal qui fait face à des accusations d’homicide involontaire pour avoir abattu un attaquant palestinien désarmé à Hébron le mois dernier, a rédigé un plaidoyer public, jeudi, adressé au Premier ministre Benjamin Netanyahu, afin de voir son fils libéré.

Plus tôt, l’accusation militaire avait déposé une déclaration à la cour, demandant qu’elle enregistre l’inculpation d’homicide involontaire contre le soldat en début de semaine prochaine.

Le procureur principal de Tsahal avait également cherché à renvoyer le soldat en prison jusqu’à lundi, alors que son avocat plaidait que l’affaire pouvait être traitée sans que le suspect ne soit placé en détention.

Dans une lettre au Premier ministre, citée par la Deuxième chaîne, la mère du soldat a déclaré « je vous le demande désormais, en tant que mère d’un combattant, s’il vous plaît, faites tout ce que vous pouvez pour que mon fils puisse rentrer à la maison ».

« Assez, c’est assez, je vous écris avec les mains tremblantes, la gorge serrée, alors que ma famille s’effondre. Chaque instant sans mon fils, nous voit devenir plus faibles », a-t-elle écrit.

« Est-il normal qu’un combattant ayant neutralisé un terroriste sur les lieux d’une attaque soit détenu depuis presque un mois ? » a-t-elle demandé, exprimant son indignation devant les accusations d’homicide.

« Homicide, par la grâce de Dieu, pour avoir neutralisé un terroriste ! Est-il concevable qu’un combattant dévoué, moral, encensé soit accusé d’homicide involontaire, alors que vous êtes aux commandes, pour avoir tué un terroriste ? » a-t-elle demandé dans une lettre à Netanyahu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...