Israël en guerre - Jour 142

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

La mort de deux Israéliens portés disparus depuis le 7 octobre a été confirmée

24h après la libération de son épouse, le kibboutz Nir Oz affirme qu'Aviv Atzili a été tué par le Hamas ; la famille d'Ofir Tzarfati, présumé otage, apprend qu'il est mort

Ofir Tzarfati à gauche ; Aviv Atzili, à droite, tous deux portés disparus depuis l'assaut du Hamas le 7 octobre, dont la mort à été confirmée le 30 novembre 2023. (Autorisation)
Ofir Tzarfati à gauche ; Aviv Atzili, à droite, tous deux portés disparus depuis l'assaut du Hamas le 7 octobre, dont la mort à été confirmée le 30 novembre 2023. (Autorisation)

La mort de deux Israéliens portés disparus depuis les attaques du Hamas du 7 octobre a été confirmée jeudi.

Aviv Atzili, résident du kibboutz Nir Oz, a été tué au cours de l’assaut sur le sud d’Israël, a annoncé la communauté jeudi soir.

Et la famille d’Ofir Tzarfati, qui avait disparu lors du Festival Supernova, a appris qu’il était mort, selon la mairie de sa ville natale de Kiryat Ata.

Ofir était jusqu’à présent présumé captif. Il célébrait son 27e anniversaire à la fête avec sa petite amie, Shoval, et des amis, lorsqu’il a été enlevé à Gaza par des terroristes qui ont tué au moins 364 personnes au festival de musique et en ont kidnappé beaucoup d’autres. La date du décès et d’autres détails n’ont pas été communiqués.

Aviv, 49 ans, était également présumé kidnappé depuis l’assaut. Le 8 octobre, son téléphone a été localisé à Gaza et ses amis ont déclaré que la maison de sa famille avait été incendiée, mais qu’il n’y avait pas de sang ni de signes de lutte. Il avait alors été déclaré disparu et présumé captif.

Son épouse, Liat Beinin Atzili, a été enlevée pendant l’attaque et détenue par des terroristes palestiniens à Gaza jusqu’à sa libération mercredi soir. On ne sait pas si la nouvelle sur le sort d’Aviv est liée à la libération de son épouse.

Aviv laisse également trois enfants dans le deuil.

« Aviv était l’un des grands piliers de la communauté de Nir Oz », peut-on lire dans un communiqué publié par le kibboutz jeudi soir.

« Peintre, cycliste, amoureux de la terre. Que sa mémoire soit une bénédiction. »

Le matin du 7 octobre, Aviv, qui faisait partie de l’équipe de sécurité civile du kibboutz Nir Oz, a quitté son domicile pour combattre les terroristes du Hamas qui avaient envahi le kibboutz, alors que des milliers de personnes envahissaient le sud, tuant plus de 1 200 personnes et s’emparant d’au moins 240 otages. Son épouse est restée derrière dans la pièce sécurisée de leur maison, où les terroristes l’ont trouvée et l’ont emmenée en captivité.

Aviv travaillait au kibboutz, contrôlant le garage des machines agricoles. Il était également artiste métallurgiste et avait récemment présenté ses œuvres lors d’expositions d’art locales.

Aviv Atzili. (Autorisation)

Mercredi soir, son épouse Liat, qui possède la double nationalité israélo-américaine, a été libérée dans le cadre d’un accord sur les otages négocié par le Qatar.

Le président américain Joe Biden s’est félicité de la libération de Liat dans la nuit de mercredi à jeudi.

« J’ai de très bonnes nouvelles à annoncer », a-t-il déclaré aux journalistes. « Liat Beinin est en sécurité en Égypte. Elle a franchi la frontière. J’ai parlé à sa mère et à son père ; ils sont très reconnaissants. Elle sera bientôt chez elle avec ses trois enfants. »

Les enfants du couple, Ofri, 22 ans, Neta, 20 ans, et Aya, 18 ans, n’ont pas été blessés lors de l’attaque et sont à Eilat avec leur grand-mère depuis le 7 octobre.

Le kibboutz Nir Oz, où est né Aviv, est situé à seulement 1,6 km de la frontière de Gaza et a été l’une des communautés les plus touchées par le choc de l’attaque du Hamas.

Sur les quelque 400 personnes qui avaient élu domicile dans cette localité du sud, 38 ont été tuées et 75 ont été prises en otage.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.