La n°2 de Facebook veut former un million d’Européens
Rechercher

La n°2 de Facebook veut former un million d’Européens

Sheryl Sandberg lance avec Pole-Emploi un ambitieux programme de formation en Europe. En France, l'entreprise promet de former 15 000 femmes

La directrice des Opérations de Facebook, Sheryl Sandberg (Crédit : CC BY-SA 2.0/Scanlan/Wikimedia Commons)
La directrice des Opérations de Facebook, Sheryl Sandberg (Crédit : CC BY-SA 2.0/Scanlan/Wikimedia Commons)

« En Europe, (les femmes) ne représentent que 30 % des entrepreneurs, et 13 % dans la tech, » explique Sheryl Sandberg, numéro 2 de Facebook, en amont d’une vaste et ambitieuse entreprise de séduction des acteurs économiques européens, lors d’un récent passage à Paris.

En effet, la firme au pouce bleu veut former pas moins d’un million de personnes, dont 50 000 en France, dont 15 000 femmes cette année.

« 15.000 Françaises bénéficieront cette année de formations de 2 jours, » signale le Figaro qui a rencontré Sheryl Sandberg, lors d’un récent passage à Paris.

Cette formation comprend une masterclass, des « ateliers de mise en pratique sur les compétences digitales (réseaux sociaux, technologie mobile, analyse de données, cloud, technologies du futur), le leadership (ambition, assurance et efficacité) et la construction de réseaux ».

Cette initiative se base sur une nouvelle réalité imposée par le succès de Facebook qu’expose Sandberg : « Lorsque vous lanciez une entreprise il y a quelques années, vous aviez besoin d’une vitrine de magasin et de faire du porte-à-porte pour vous faire connaître (…). Il apparaît que 35 % des petites entreprises présentes sur Facebook ont construit leur activité sur la plate-forme. Et 60 % déclarent que Facebook les aide à vendre des produits dans d’autres pays et régions. »

Ce programme nommé #SheMeansBusiness, collabore d’ores et déjà avec Pôle Emploi pour former « d’ici 2019, 50 000 personnes à l’acquisition des compétences digitales dont elles ont besoin pour obtenir l’emploi qu’elles recherchent ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...