La police a déjoué une attaque à Jérusalem
Rechercher

La police a déjoué une attaque à Jérusalem

Un agent a remarqué 2 ados en train d'observer les passants dans la Vieille Ville, il a retrouvé une hache et un cutter sur eux

Une hache et un cutter découverts par la police sur deux adolescents palestiniens à Jérusalem-Est, le mardi 27 octobre 2015 (Crédit : Police israélienne)
Une hache et un cutter découverts par la police sur deux adolescents palestiniens à Jérusalem-Est, le mardi 27 octobre 2015 (Crédit : Police israélienne)

Un officier de police a arrêté deux adolescents palestiniens mardi dans la Vieille Ville de Jérusalem et a confisqué une hache et un cutter qui étaient sur eux et avec lesquels ils avaient l’intention de mener une attaque, a indiqué la police.

L’agent a commencé à avoir des soupçons après avoir vu des deux adolescents, âgés de 16 et 17 ans, debout dans un coin de rue en train d’observer les passants, a précisé un communiqué. Après les avoir interrogé, l’agent les a fouillés et a trouvé des objets potentiellement mortels.

Les adolescents, des résidents du quartier arabe d’A-Tur à Jérusalem Est, ont été transférés dans un centre de sécurité à proximité pour être interrogé.

Plus tôt dans la journée, la police a arrêté deux femmes palestiniennes qui portaient de grands couteaux près du Tombeau des Patriarches dans la ville d’Hébron en Cisjordanie.

Quand la police les a interrogé, les deux femmes ont refusé de se soumettre à une recherche et ont commencé à crier, « nous sommes venues pour libérer la Palestine » au point de contrôle Tzalbanit qui se situe près du site sacré, a indiqué le porte-parole de la police Louba Samri. Les agents de la police des frontières sur les lieux ont arrêté les deux femmes et ont trouvé deux couteaux dans le sac d’une des femmes.

Elles ont été emmenées au poste de police de district d’Hébron pour un interrogatoire plus poussé.

Dans un autre incident mardi, les enquêteurs de la police de Jérusalem ont remarqué un adolescent arabe marchant « d’une manière suspecte » derrière des policiers dans la Vieille Ville, a signalé Samri. Les détectives ont arrêté l’adolescent de 15 ans et ont trouvé une règle qui avait été sculptée et taillée comme un objet pointu.

Les enquêteurs de la police d'Israël ont trouvé une règle qui avait été taillé en un objet pointu lors de l'arrestation d'un adolescent de 15 ans, résident de Jérusalem-Est, qui avait agi « étrangement » dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 27 octobre 2015 (Crédit : Police israélienne)
Les enquêteurs de la police d’Israël ont trouvé une règle qui avait été taillé en un objet pointu lors de l’arrestation d’un adolescent de 15 ans, résident de Jérusalem-Est, qui avait agi « étrangement » dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 27 octobre 2015 (Crédit : Police israélienne)

L’adolescent, un habitant du quartier de Silwan de Jérusalem Est, a été arrêté et emmené au poste de police du district de David à proximité pour être interrogé.

Lundi soir, les forces de sécurité israéliennes ont procédé à plusieurs arrestations et ont confisqué plusieurs fusils d’assaut et d’autres armes dans des raids dans plusieurs villes palestiniennes, a signalé un officier de l’armée.

Des soldats du bataillon Duchifat de la Brigade Kfir ont trouvé une cache d’armes à Tlat, une petite ville dans le sud de la ville cisjordanienne de Qalqilya, au cours d’une opération visant à arrêter des Palestiniens soupçonnés d’avoir participé à des manifestations violentes.

Le cache incluait un fusil d’assaut M-16, une arme de poing, des viseurs de sniper, des fusils de chasse, des munitions et des couteaux, a déclaré une porte-parole de Tsahal au Times of Israel.

Comme l’enquête est toujours en cours, l’armée israélienne n’a pas officiellement donné le nom de l’organisation qu’ils pensent être responsable mais un drapeau du Fatah ainsi que d’autres documents de propagande de l’aile militante du groupe palestinien ont également été trouvés sur la scène.

Un cache d'armes trouvée par les troupes de l'armée israélienne à Tlat, une ville au sud de Qalqilya en Cisjordanie, le 26 octobre 2015 (Crédit : Unité des portes-paroles de Tsahal)
Un cache d’armes trouvée par les troupes de l’armée israélienne à Tlat, une ville au sud de Qalqilya en Cisjordanie, le 26 octobre 2015 (Crédit : Unité des portes-paroles de Tsahal)

Dans une opération séparée en Cisjordanie, des agents du service de sécurité du Shin Bet et du Yamas – une unité d’infiltration de la police israélienne – ont trouvé une autre cache d’armes à Jénine.

Les forces de Tsahal, des services de sécurité du Shin Bet et de la police ont arrêté un total de 44 Palestiniens lundi soir pour leur participation à des manifestations violentes ou des activités terroristes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...