Rechercher

La police retrouve une Torah volée, originaire de Bagdad, destinée à la vente

Selon la police, le parchemin est vieux de plusieurs siècles et vaut des centaines de milliers de shekels. Il a été retrouvé dans une maison de la ville d'Umm al-Fahm, dans le nord

Illustration : Une Torah ouverte, avec un "doigt" sculpté à la main. (Courtesy Wendy Graff)
Illustration : Une Torah ouverte, avec un "doigt" sculpté à la main. (Courtesy Wendy Graff)

La police a retrouvé un rouleau de Torah volé, vieux de plusieurs centaines d’années et originaire de Bagdad, dans une maison du nord d’Israël.

Les autorités ont déclaré mercredi qu’un suspect de la ville arabe d’Umm al-Fahm prévoyait de vendre le rouleau pour des centaines de milliers de shekels.

Les autorités ont arrêté quatre suspects dans cette affaire, soupçonnés de trafic d’antiquités et de possession de biens volés.

Le rouleau a été trouvé au domicile du principal suspect, un homme de 64 ans.

La police enquête sur cette affaire en collaboration avec l’Autorité israélienne des antiquités.

Le tribunal de première instance de Jérusalem a prolongé la détention du suspect jusqu’à jeudi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...