La question de la conscription ‘haredi reportée à après l’élection – Haute Cour
Rechercher

La question de la conscription ‘haredi reportée à après l’élection – Haute Cour

La Haute Cour avait exigé que le gouvernement adopte une nouvelle législation ou commence à enrôler les hommes ultra-orthodoxes

Des Juifs ultra-orthodoxes protestent contre l'arrestation d'un jeune homme qui a refusé de se présenter au bureau d’enrôlement de l'armée, à Jérusalem, le 7 mars 2019. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)
Des Juifs ultra-orthodoxes protestent contre l'arrestation d'un jeune homme qui a refusé de se présenter au bureau d’enrôlement de l'armée, à Jérusalem, le 7 mars 2019. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)

La Haute Cour de justice a accédé mardi à la demande du gouvernement de retarder la question de la conscription des Israéliens ultra-orthodoxes à cet été.

En 2017, la Haute Cour a annulé une loi exemptant les Israéliens ultra-orthodoxes du service militaire au motif que cette exemption était injuste.

La Cour a exigé que le gouvernement adopte une nouvelle législation ou commence à enrôler les hommes ‘haredi. Depuis, le gouvernement – par l’intermédiaire du ministre de la Défense – a demandé et reçu des prolongations de ce délai au motif qu’il travaillait toujours à l’adoption de la loi. Mais le mois dernier, le ministre de la Défense Benny Gantz – dans ce qui a été largement considéré comme une manœuvre électoraliste – a refusé de réclamer ce délai.

Cependant, malgré son opposition, le gouvernement a quand même demandé une prolongation, non pas parce qu’il travaillait sur la question, mais en raison des prochaines élections.

Le tribunal a accepté cet argument et a accordé une prolongation sur la question jusqu’au 6 juillet 2021.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...