La synagogue de Givat Zeev évacuée avant sa démolition
Rechercher

La synagogue de Givat Zeev évacuée avant sa démolition

La synagogue de l’implantation proche de Jérusalem aurait été construite sur une terre palestinienne, la Haute Cour doit tenir une audience finale la semaine prochaine

Vue de l'implantation de Givat Zeev, près de Jérusalem (Crédit photo: Hadas Parush / Flash90)
Vue de l'implantation de Givat Zeev, près de Jérusalem (Crédit photo: Hadas Parush / Flash90)

Les fidèles de la synagogue de l’implantation de Givat Zeev ont été évacués par la police dimanche soir sur ordre de la Haute Cour de Justice qui avait statué que la structure devait être rasée puisqu’elle se situait sur une terre palestinienne privée.

La démolition de la synagogue Ayelet HaShahar, au nord-ouest de Jérusalem, était initialement prévue pour lundi mais la cour a publié dimanche une injonction temporaire pour la retarder, – une audience sur le sujet étant prévue la semaine prochaine.

Les avocats de la synagogue espèrent faire appel devant la cour pour empêcher sa destruction.

L’ONG israélienne Yesh Din a porté l’affaire devant la cour en 2008 au nom du propriétaire présumé du terrain, un résident palestinien du village de Jib.

Depuis lors, le constructeur de la synagogue n’ayant pas réussi à prouver qu’il avait légalement acheté le terrain, la cour a ordonné la destruction de la structure, selon Ynet.

Les fidèles déclarent désormais posséder des documents légaux prouvant qu’ils sont bien les propriétaires de la terre, d’où l’injonction temporaire pour retarder la démolition.

Des membres de la synagogue, en service depuis 20 ans, auraient offert des fonds supplémentaires au plaignant palestinien espérant obtenir un accord et faire annuler la démolition, mais sans succès, selon le journal Haredi Kikar Hashabat.

Selon un article de Haaretz sur ce sujet remontant à 2013, le plaignant palestinien prétendait que les documents d’achats sur la terre, datant de 1991, étaient des faux.

Dimanche, des rabbins et des législateurs ont demandé à ce que le Premier ministre Benjamin Netanyahu intervienne sur la question alors que les fidèles avaient menacé de se barricader dans la structure pour empêcher les forces de sécurité de détruire la synagogue.

Les fidèles ont été évacués sans incident dimanche soir.

Une cérémonie spéciale de levée des rouleaux de la Torah de la synagogue était prévue pour lundi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...