Rechercher

La Turquie va libérer un Israélien emprisonné depuis 5 ans pour trafic de khat

La santé mentale de Danny Aweke, assigné à résidence et interdit de sortie, se détériorerait, ce qui a conduit à une intervention diplomatique pour des raisons humanitaires

Danny Aweke. (Autorisation)
Danny Aweke. (Autorisation)

Un Israélien emprisonné en Turquie depuis près de cinq ans pour trafic de drogue devrait rentrer chez lui dans les prochains jours à la suite d’efforts diplomatiques de haut niveau, a annoncé jeudi soir le ministre des Affaires étrangères Eli Cohen.

Danny Aweke, 35 ans, a été arrêté en 2019 en Turquie, soupçonné de contrebande de feuilles de khat. Il a ensuite été reconnu coupable et condamné à 10 ans de prison. Son état mental s’est détérioré ces derniers mois, conduisant Cohen et le président Isaac Herzog à intervenir personnellement, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

« Le réchauffement des relations entre Israël et la Turquie a grandement contribué à faire avancer l’affaire vers un dénouement heureux », a déclaré Cohen dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères. « J’ai hâte que Danny revienne en Israël et retrouve sa famille après ces années difficiles. »

Aweke a déclaré à la police locale que les revendeurs qui l’avaient convaincu de transporter le khat lui avaient dit que les feuilles étaient légales. Bien qu’approuvé en Israël, le khat est considéré comme une drogue illégale dans de nombreux pays en raison de son léger effet narcotique.

Aweke a purgé plus de trois ans de prison, et a à un moment donné été transféré vers un autre établissement suite à un harcèlement de la part de détenus syriens et iraniens qui ont découvert qu’il était Israélien. Il a été libéré, placé sous résidence surveillée et transféré dans une maison de réhabilitation il y a 18 mois afin de réduire la surpopulation carcérale, mais il lui a été interdit de quitter le pays.

Selon le ministère des Affaires étrangères, Cohen est récemment intervenu en faveur d’Aweke en envoyant à son homologue turc nouvellement nommé Hakan Fidan une lettre demandant sa libération pour des raisons humanitaires.

Le ministre des Affaires étrangères Eli Cohen (à gauche) avec le président turc Recep Tayyip Erdogan à Ankara, le 14 février 2023. (Crédit : Présidence de la République de Turquie)

La déclaration conjointe indique que Herzog et Cohen sont parvenus à convaincre les représentants turcs, conduisant les autorités à accepter de libérer Aweke le week-end prochain.

« C’est une preuve supplémentaire des efforts suprêmes déployés par le ministère des Affaires étrangères pour aider les citoyens israéliens », a déclaré Cohen. « Il s’agit d’un cas humanitaire sensible, et je remercie le président Isaac Herzog pour ce travail conjoint et mon ami, le ministre turc des Affaires étrangères Fidan, pour avoir compris le besoin urgent de faire avancer la libération de Danny Aweke. »

Alors que Cohen vantait ses propres efforts pour obtenir la libération d’Aweke, le site d’information Ynet a déclaré qu’un cabinet d’avocats local engagé par un philanthrope juif américain avait en fait découvert une faille dans le code juridique turc permettant à l’Israélien d’être expulsé du pays au lieu d’y purger le reste de sa peine.

Il n’y a eu aucune confirmation immédiate de la part des autorités turques de la libération imminente d’Aweke.

Après plusieurs années de tension entre les deux pays, les relations entre la Turquie et Israël se sont améliorées au cours de l’année écoulée, en partie grâce à des voies diplomatiques ouvertes par Herzog pour obtenir la libération d’autres Israéliens emprisonnés par Ankara. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu devait se rendre à Ankara en juillet, ce qui aurait dû être la première visite d’un Premier ministre israélien depuis 2006, mais a dû repousser son voyage en raison de problèmes de santé.

En mars 2022, Herzog a rencontré le président turc Recep Tayyip Erdogan en Turquie, et le Premier ministre de l’époque, Yair Lapid, a rencontré Erdogan à New York il y a un an.

Le président Isaac Herzog (à gauche) et le président turc Recep Tayyip Erdogan au complexe présidentiel d’Ankara, le 9 mars 2022. (Crédit : Haim Zach/GPO)

Les relations sont devenues tendues en 2010 après un raid israélien sur la flottille Mavi Marmara à destination de Gaza, qui faisait partie d’une petite flotte anti-blocus. Cette opération a fait 10 morts parmi les militants turcs qui ont attaqué des soldats de Tsahal à bord du navire.

Les relations se sont ensuite légèrement améliorées, mais les deux pays ont rappelé leurs ambassadeurs en 2018 après qu’Erdogan a porté des accusations de « terrorisme d’État » et de « génocide » contre Israël quand des dizaines de Palestiniens ont été tués lors d’émeutes à Gaza le 14 mai 2018, le jour même où le président américain Donald Trump a déplacé de manière controversée l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem.

En 2021, un couple israélien a été détenu pendant une semaine par les autorités turques pour des soupçons d’espionnage après avoir photographié la résidence d’Erdogan à Istanbul. Le couple a été libéré à la suite d’importants efforts diplomatiques de Herzog et Lapid, qui était alors ministre des Affaires étrangères.

Illustration : Des vendeurs sur un marché dans le quartier commercial d’Eminonu à Istanbul (Turquie), le 16 juin 2023. (Crédit : Francisco Seco / AP)

La semaine dernière, un Israélien a été arrêté en Turquie après que les responsables de l’aéroport d’Antalya ont trouvé une cloche ornementale dans ses bagages qui, selon eux, était un artefact ancien.

L’homme, un résident d’Akko, affirme que l’article était un produit fabriqué en série qu’il a acheté sur un marché local pour 100 dollars, en présentant un reçu. Selon les médias israéliens, les autorités turques ont repoussé toutes les tentatives israéliennes d’intervenir dans l’affaire et prévoient de poursuivre l’homme sur des accusations de contrebande.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.