Rechercher

L’Agence juive dit être prête à faire venir des milliers de Juifs éthiopiens

Les premiers vols transportant les immigrants éthiopiens devraient arriver au sein de l'État juif pendant la fête de Pessah, le mois prochain

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des membres de la communauté juive éthiopienne arrivent à l'aéroport Ben Gourion, près de Tel-Aviv, le 3 décembre 2020. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Des membres de la communauté juive éthiopienne arrivent à l'aéroport Ben Gourion, près de Tel-Aviv, le 3 décembre 2020. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

L’Agence juive a renforcé ses efforts livrés pour faire venir en Israël des milliers d’Éthiopiens éligibles à la citoyenneté israélienne après que la Haute cour de justice a levé l’injonction qui interdisait leur immigration, il y a quelques jours.

La directrice-générale de l’organisation, Amira Aharonovich, a expliqué lundi aux journalistes que les premiers vols transportant les immigrants éthiopiens devraient arriver au sein de l’État juif pendant la fête de Pessah, le mois prochain.

Au mois de novembre, le gouvernement avait approuvé un plan qui prévoyait qu’environ 9 000 Éthiopiens dont un parent au premier degré se trouvait déjà au sein de l’État juif seraient autorisés à immigrer dans le pays, conformément aux dispositions de la Loi du retour. Cette initiative avait été toutefois bloquée par le Centre politique israélien de l’immigration, un groupe de droite, qui avait déposé un appel devant la Haute cour de Justice affirmant que les Éthiopiens concernés n’étaient pas Juifs ou descendants directs de Juifs eux-mêmes.

Par injonction, il avait été impossible au gouvernement de mener à bien son plan tant que la Haute cour n’avait pas examiné le dossier.

Mardi dernier, le tribunal a rejeté la plainte du Centre politique israélien de l’Immigration et levé son injonction.

Aharonovich a expliqué que si l’Agence juive consacrait des ressources considérables à l’immigration des réfugiés ukrainiens éligibles à la citoyenneté, l’organisation avait renforcé ses efforts en direction des 3 000 premiers immigrants éthiopiens qui attendent actuellement de pouvoir partir de leur pays d’origine.

« Sauver les Juifs en Ukraine et sauver les Juifs en Éthiopie fait partie de l’obligation morale et de la raison d’être de l’Agence juive », a-t-elle affirmé lors d’une conférence de presse en vidéo aux journalistes réunis.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...