Un lander allemand recommande l’interdiction de Kuwait Airways après sa « politique antisémite »
Rechercher

Un lander allemand recommande l’interdiction de Kuwait Airways après sa « politique antisémite »

Le parlement de Hesse adopte une résolution après que Francfort a estimé que le transporteur aérien pourrait interdire aux citoyens israéliens de monter à bord de ses avions en Allemagne

Un avion de Kuwait Airways à l'approche de l'aéroport de Heathrow à Londres, en Angleterre (Crédit :  Wikimedia Commons via JTA)
Un avion de Kuwait Airways à l'approche de l'aéroport de Heathrow à Londres, en Angleterre (Crédit : Wikimedia Commons via JTA)

Un parlement d’un lander allemand a appelé le gouvernement fédéral à empêcher Kuwait Airlines de décoller et d’atterrir dans le pays tant que le transporteur aérien sera autorisé à interdire l’embarquement à bord de ses avions des citoyens israéliens.

Le parlement de Hesse a fait cette déclaration vendredi dans un communiqué. Cette initiative survient en réaction à un jugement émis au début du mois par un tribunal de Francfort, qui estimait que Kuwait Airways pouvait interdire aux citoyens israéliens de monter dans ses avions en Allemagne.

La résolution est « un signal clair contre l’antisémitisme et la politique anti-israélienne », a expliqué le chef du groupe parlementaire de l’Union des chrétiens-démocrates allemands Michael Boddenberg, selon le journal germanophone Frankfurter Rundschau.

Le Koweït ne reconnaît pas Israël et la loi koweitienne interdit aux entreprises de faire des affaires avec les Israéliens.

« Une telle législation est contraire aux principes d’une société ouverte et elle n’est pas seulement une politique ‘anti-israélienne’ mais également et clairement une politique antisémite », dit la résolution qui a été adoptée à l’unanimité par le parlement de Hesse.

Un étudiant israélien qui vit à Francfort avait poursuivi le transporteur aérien suite à l’annulation de son vol vers Bangkok pendant l’été 2016. Le vol devait partir de Francfort avec une escale au Koweït. Lorsque le transporteur d’état a découvert la nationalité de l’étudiant, il a annulé sa réservation, se référant à une loi passée en 1964 qui interdit tout arrangement avec des citoyens israéliens.

La cour allemande avait indiqué qu’il était déraisonnable d’attendre d’un transporteur aérien de « remplir un contrat si cela signifie d’aller contre les lois de son état » et de devoir affronter des conséquences judiciaires en résultat dans le pays d’origine. Les magistrats avaient ajouté que l’aspect raisonnable de la loi koweïtienne n’entrait pas dans le cadre de leurs compétences.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...