L’amour en temps de coronavirus : un couple réuni après 2 semaines d’isolement
Rechercher

L’amour en temps de coronavirus : un couple réuni après 2 semaines d’isolement

Yitzhak Biton est sorto de l'hôpital israélien et a été accueilli chez lui à Eilat par sa femme Rachel, rentrée en Israël mercredi après avoir été soignée au Japon pour le virus

Yitzhak et Rachel Biton se retrouvent le 28 février 2020 après environ 2 semaines de séparation en raison du coronavirus. (Capture écran/Kan)
Yitzhak et Rachel Biton se retrouvent le 28 février 2020 après environ 2 semaines de séparation en raison du coronavirus. (Capture écran/Kan)

Yitzhak Biton a finalement retrouvé sa femme Rachel chez eux à Eilat vendredi, après qu’ils ont été séparés pendant près de deux semaines alors qu’ils étaient traités pour le coronavirus à l’autre bout du monde.

Rachel a été soignée dans un hôpital japonais après avoir contracté le virus à bord du navire de croisière Diamond Princess. Elle est rentrée en Israël mercredi.

Yitzhak Biton a ensuite été libéré du centre médical israélien de Sheba où il a été traité.

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, on peut voir le couple ému, se retrouver, presque deux semaines après leur dernière entrevue.

Quinze Israéliens faisaient partie des quelque 3 700 personnes qui ont été retenues sur le bateau Diamond Princess pendant deux semaines au large des côtes japonaises au début du mois, après qu’un passager qui avait déjà débarqué à Hong Kong a été infecté.

Au total, au moins 705 personnes ont été diagnostiquées du virus à bord du Diamond Princess, y compris les passagers qui ont été autorisés à quitter le bateau après avoir été testés négatifs. Quatre décès liés au virus ont été enregistrés à bord du navire.

Un drapeau israélien dans l’un des hublots (à gauche) du navire de croisière Diamond Princess, où trois Israéliens ont été diagnostiqués porteurs du coronavirus, au terminal de croisière Daikaku Pier dans le port de Yokohama, le 16 février 2020. (Crédit : Behrouz MEHRI / AFP)

Israël a pris des mesures drastiques pour prévenir une épidémie, en interdisant l’entrée aux étrangers qui se trouvaient récemment en Italie, en Chine et dans une poignée de pays d’Asie de l’Est, et en obligeant tous les Israéliens qui se trouvaient récemment dans ces régions à se mettre en quarantaine pendant 14 jours.

Dans une déclaration dramatique mercredi, le ministère de la Santé a exhorté les Israéliens à envisager sérieusement de s’abstenir de voyager à l’étranger.

En faisant cette annonce, Israël est devenu le premier pays à exhorter ses citoyens à s’abstenir de tout voyage international en raison de l’épidémie, qui a débuté en Chine en décembre et qui a depuis infecté plus de 80 000 personnes dans le monde entier et fait plus de 2 000 victimes, presque toutes en Chine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...