L’AP a arrêté 19 agents du Hamas et des suspects d’attaques au couteau
Rechercher

L’AP a arrêté 19 agents du Hamas et des suspects d’attaques au couteau

Des sources palestiniennes affirment que les forces de sécurité surveillaient des suspects 'potentiels' sur les médias sociaux

Avi Issacharoff est notre spécialiste du Moyen Orient. Il remplit le même rôle pour Walla, premier portail d'infos en Israël. Il est régulièrement invité à la radio et à la télévision. Jusqu'en 2012, Avi était journaliste et commentateur des affaires arabes pour Haaretz. Il enseigne l'histoire palestinienne moderne à l'université de Tel Aviv et est le coauteur de la série Fauda. Né à Jérusalem , Avi est diplômé de l'université Ben Gourion et de l'université de Tel Aviv en étude du Moyen Orient. Parlant couramment l'arabe, il était le correspondant de la radio publique et a couvert le conflit israélo-palestinien, la guerre en Irak et l'actualité des pays arabes entre 2003 et 2006. Il a réalisé et monté des courts-métrages documentaires sur le Moyen Orient. En 2002, il remporte le prix du "meilleur journaliste" de la radio israélienne pour sa couverture de la deuxième Intifada. En 2004, il coécrit avec Amos Harel "La septième guerre. Comment nous avons gagné et perdu la guerre avec les Palestiniens". En 2005, le livre remporte un prix de l'Institut d'études stratégiques pour la meilleure recherche sur les questions de sécurité en Israël. En 2008, Issacharoff et Harel ont publié leur deuxième livre, "34 Jours - L'histoire de la Deuxième Guerre du Liban", qui a remporté le même prix

Illustration de policiers palestiniens à Ramallah (Crédit : Elhanan Miller/Times of Israel)
Illustration de policiers palestiniens à Ramallah (Crédit : Elhanan Miller/Times of Israel)

Les forces de sécurité de l’Autorité palestinienne auraient arrêté plus de 19 membres du Hamas en Cisjordanie au cours des derniers jours, selon des sources palestiniennes.
 
En outre, selon les mêmes sources, l’AP – après surveillance de « suspects potentiels » sur les médias sociaux – a arrêté plusieurs personnes soupçonnées de planification d’attaques au couteau.

Les autorités israéliennes ont confirmé que les forces de sécurité palestiniennes faisaient un important effort pour calmer les tensions en Cisjordanie et ont, jusqu’ici, réussi à limiter les émeutes sur leur territoire.

En effet, ces derniers jours, on a constaté une baisse significative de la participation de Palestiniens aux manifestations en Cisjordanie.

Par exemple, jeudi, seules 40 personnes ont pris part à une manifestation près de Beit El, au nord de Ramallah, et environ 1 000 ont participé à des manifestations à travers la Cisjordanie.

Cette baisse est le résultat de deux facteurs, selon de récentes estimations.

Le premier est le manque de motivation de l’opinion publique palestinienne. Même dans la situation tendue actuelle, les ouvriers palestiniens continuent à entrer en Israël pour y travailler. La récolte des olives a également commencé dans les villages palestiniens, et les habitants ont demandé à pouvoir passer la saison en paix.

Le deuxième facteur est le déploiement des forces de sécurité de l’AP dans les centres urbains palestiniens pour prévenir de violentes émeutes généralisées. La baisse du nombre de manifestants au point de contrôle près de Beit El est aussi le résultat des activités des forces palestiniennes à l’Université de Birzeit, qui a fourni un important contingent à ces émeutes.

Les sources palestiniennes soulignent que le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas a ordonné à ses forces de sécurité de prévenir par tous les moyens possibles une dégradation en une Intifada à grande échelle.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...