Rechercher

Lapid : Israël a besoin d’une « loi sur la turpitude morale »

Le ministre des Affaires étrangères s'exprimait sur les récents développements dans les négociations de peine entre Netanyahu et le procureur général.

Le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid prend la parole à la conférence annuelle de Herzliya, le 12 septembre 2021. (Crédit : Ronen Toppleberg)
Le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid prend la parole à la conférence annuelle de Herzliya, le 12 septembre 2021. (Crédit : Ronen Toppleberg)

Le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid a déclaré lundi à la Treizième chaîne que les récents développements dans la négociation de peine entre le chef de l’opposition Benjamin Netanyahu et le procureur général Avichai Mandelblit constituent une preuve supplémentaire de la nécessité d’une « loi sur la turpitude morale ».

Ces remarques interviennent peu de temps après l’annonce de l’échec des négociations. Netanyahu avait auparavant publié une déclaration indiquant qu’il continuerait à diriger le Likud et qu’il n’avait jamais accepté une clause de turpitude morale dans les négociations, ce qui l’aurait obligé à quitter la politique pendant sept ans.

« Je l’ai initiée en tant que chef de l’opposition. Elle stipule que toute personne condamnée pour turpitude morale ne peut être Premier ministre, ministre, député ou maire – précisément pour éviter ce genre de phénomènes. Nous devons laisser le processus judiciaire suivre son cours », a déclaré Lapid.

Interrogé sur son opposition à une négociation de peine pour Netanyahu, Lapid a répondu qu’il ne pouvait « pas prendre position sur une procédure juridique en cours ».

A la question de savoir s’il est heureux que Netanyahu reste en politique, Lapid a estimé que « Netanyahu porte atteinte au système politique et à l’État d’Israël. Il provoque plus de fractures et de divisions que n’importe qui d’autre. La chose la plus importante pour nous [dans la coalition] est de permettre une sorte d’unité au sein du peuple d’Israël. Vous ne pouvez pas le faire lorsque quelqu’un ne cesse de jeter de l’huile sur le feu. Il cause des dégâts ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...