Lapid : Netanyahu n’est « pas stable »
Rechercher

Lapid : Netanyahu n’est « pas stable »

Le numéro 2 de Kakhol lavan a fustigé le Premier ministre après un reportage télévisé évoquant un gouvernement d'unité entre le Likud et son parti, lequel a été démenti

Le co-président de Kakhol lavan Yair Lapid fait une déclaration aux médias à la Knesset, le 13 mai 2019. (Noam Revkin Fenton/Flash90)
Le co-président de Kakhol lavan Yair Lapid fait une déclaration aux médias à la Knesset, le 13 mai 2019. (Noam Revkin Fenton/Flash90)

Le numéro deux du parti Kakhol lavan, Yair Lapid, a accusé lundi le Premier ministre de « ne pas être stable ».

Il réagissait à un reportage télévisé de dimanche soir qui affirmait que le Likud et Kakhol lavan tentaient d’obtenir le soutien de la Knesset pour annuler les élections de septembre et former un gouvernement d’unité. Les deux partis ont démenti.

« Alors, d’abord, Netanyahu nous conduit à des élections anticipées. Puis, il veut des nouvelles élections. Et maintenant, il a peur des élections. Demain, il voudra à nouveau des élections », a déclaré Yair Lapid à une réunion hebdomadaire de son parti. « Il n’est pas stable. Nous ne pouvons pas nous permettre d’avoir un Premier ministre qui ne soit pas stable. Ce pays a besoin de stabilité. »

« Le déficit est croissant. L’économie a été négligée. Il y a des coupes budgétaires dans la police, les hôpitaux, le social. Nous nous dirigeons vers une crise qui n’est que le fruit d’une négligence, d’un gouvernement qui ne fonctionne pas. Netanyahu était stable, il ne l’est plus », a-t-il ajouté.

Durant la dernière élection, le parti centriste avait fustigé le Likud qui remettait en question la santé mentale de Benny Gantz, chef de Kakhol lavan.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...