Israël en guerre - Jour 196

Rechercher

L’armée enquête sur un soldat vu en train de vandaliser une voiture en Cisjordanie

Dans une courte vidéo, un militaire est vu brisant la vitre d'un véhicule dans le village palestinien de Qaryut, près de l'implantation d'Eli ; Tsahal condamne le "grave incident"

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un soldat de Tsahal vandalisant une voiture appartenant à un Palestinien dans le village cisjordanien de Qaryut, le 30 juin 2023. (Autorisation)
Un soldat de Tsahal vandalisant une voiture appartenant à un Palestinien dans le village cisjordanien de Qaryut, le 30 juin 2023. (Autorisation)

L’armée israélienne a annoncé vendredi avoir ouvert une enquête sur un soldat soupçonné d’avoir vandalisé une voiture dans un village de Cisjordanie l’après-midi même.

Dans une courte vidéo partagée par le groupe de défense des droits Yesh Din, le soldat – vêtu d’un équipement militaire partiel – est vu s’approchant d’une voiture dans le village palestinien de Qaryut et brisant une fenêtre avec un objet non identifié.

Tsahal a déclaré que le soldat effectuait une patrouille de routine dans le village. Yesh Din a affirmé qu’un certain nombre de résidents d’implantations israéliens étaient entrés à Qaryut avec les soldats et que des biens y avaient été endommagés.

« Il s’agit d’un incident grave qui n’est pas conforme aux valeurs de Tsahal et à ce que l’on attend de ses soldats », a déclaré l’armée.

Tsahal a déclaré que l’unité d’enquête de la police militaire avait ouvert une enquête.

L’incident est survenu alors que les tensions persistent en Cisjordanie à la suite d’une attaque terroriste meurtrière et d’une série d’attaques contre des villages palestiniens par des résidents d’implantations israéliens.

Dans des images partagées par Yesh Din, un homme armé vêtu d’un équipement militaire partiel est vu en train de vandaliser une voiture dans le village palestinien de Qaryut, au sud de Naplouse. Tsahal n’a pas encore fait de commentaire.

À la suite de l’attaque terroriste palestinienne meurtrière du 20 juin, au cours de laquelle quatre Israéliens ont été abattus par des terroristes affiliés au groupe terroriste palestinien du Hamas, des centaines de résidents d’implantations ont saccagé des villes et des villages palestiniens pendant cinq jours, incendiant des maisons et des voitures, et même ouvrant le feu dans certains cas. Un Palestinien a été tué dans des circonstances obscures.

Qaryut est situé près de l’implantations d’Eli, théâtre de l’attaque terroriste de la semaine dernière. La majorité des attaques de résidents d’implantations la semaine dernière ont eu lieu dans les villages voisins.

Deux soldats de Tsahal, qui n’étaient pas en service, faisaient partie des huit personnes inculpées suite aux saccages des villages palestiniens.

La vague de violences a été internationalement condamnée et a relancé un debat national sur l’extrémisme juif et le rôle approprié de la police et des forces de sécurité pour le contrer.

Tsahal a déployé des troupes supplémentaires en Cisjordanie après l’attaque d’Eli et les saccages perpétrés par les résidents d’implantations.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.