Israël en guerre - Jour 151

Rechercher

Fusillade terroriste près de l’implantation Eli ; quatre morts et quatre blessés

Une victime est dans un état grave ; un tireur a été neutralisé sur place ; Tsahal lance une chasse à l'homme pour retrouver d'autres terroristes

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

La scène d'un attentat présumé dans une station-service près de l'implantation d'Eli, en Cisjordanie, le 20 juin 2023 (Autorisation)
La scène d'un attentat présumé dans une station-service près de l'implantation d'Eli, en Cisjordanie, le 20 juin 2023 (Autorisation)

Des Palestiniens ont ouvert le feu dans une station-service du centre de la Cisjordanie mardi, tuant quatre Israéliens et en blessant quatre autres, selon l’armée et les services de secours.

Selon l’armée israélienne, au moins deux hommes armés ont perpétré l’attaque terroriste à la station-service près de l’implantation d’Eli. L’un des terroristes a été abattu sur place par un Israélien armé, tandis que le second s’est enfui.

« Les forces de Tsahal se sont lancées à la poursuite d’autres suspects », a indiqué l’armée.

Au total, huit personnes ont été prises en charge sur les lieux de l’attaque dans une station-service.

MDA précise que quatre d’entre elles ont été déclarées mortes sur place et que quatre autres ont été transportées dans des hôpitaux en Israël.

Les premiers intervenants sur les lieux d’une fusillade dans une station-service près de l’implantation d’Eli, en Cisjordanie, le 20 juin 2023. (Crédit : Magen David Adom)

L’une des victimes blessées est dans un état grave, deux sont dans un état modéré et la quatrième est en bonne santé, précise MDA.

Les tireurs palestiniens qui ont perpétré l’attaque terroriste sont arrivés en voiture et ont d’abord visé un restaurant adjacent, selon les premiers éléments de l’enquête de l’armée.

Après avoir ouvert le feu sur les personnes qui mangeaient dans le restaurant Hummus Eliyahu, les hommes armés ont pris pour cible les personnes qui se trouvaient dans la station-service.

À un moment donné, un civil armé a abattu l’un des terroristes, tandis qu’un deuxième terroriste a apparemment volé un véhicule en marche et s’est enfui de la zone.

« Les soldats de Tsahal poursuivent d’autres suspects et des barrages routiers ont été mis en place dans la région », indique l’armée dans un communiqué.

Une alerte d’infiltration présumée a été déclenchée dans l’implantation d’Eli, en Cisjordanie, à la suite de la fusillade.

L’armée a ordonné aux habitants de la communauté de rester chez eux et de verrouiller leurs portes et fenêtres jusqu’à nouvel ordre pendant que les troupes passent le secteur au peigne fin.

Le commandement du front intérieur de l’armée a levé les restrictions de circulation imposées au bout d’environ deux heures.

« Suite à l’alerte d’infiltration terroriste qui a été activée à Eli, la gestion de l’incident est terminée. Vous pouvez quitter vos maisons et vous déplacer dans la région sans restrictions », a déclaré le commandement du front intérieur dans un communiqué adressé aux habitants.

Des commandants de Tsahal organisent une recherche pour retrouver un tireur après une fusillade meurtrière près de l’implantation d’Eli en Cisjordanie, le 20 juin 2023. (Crédit : Tsahal)

Les médias palestiniens ont identifié le nom de l’un des terroristes.

Selon les informations et les images circulant en ligne montrant la carte d’identité de l’attaquant, il s’agit de Muhannad Faleh, 26 ans, originaire de la région de Naplouse.

L’agence de sécurité Shin Bet n’a pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires sur l’affiliation potentielle de Falah à des groupes terroristes connus.

Les groupes terroristes du Hamas et du Jihad islamique ont salué l’attaque meurtrière près d’Eli comme une « réponse naturelle » aux crimes de l’occupation.

« Il s’agit d’une réponse naturelle à l’escalade et aux crimes de l’occupation contre le peuple palestinien », a déclaré le Jihad islamique.

« La réaction a été rapide face aux crimes de l’occupation dans le camp de réfugiés de Jénine et à la prise d’Al-Aqsa », a déclaré le Hamas.

Hier, six Palestiniens ont été tués lors d’un raid israéliens à Jénine, où huit soldats israéliens ont été blessés lorsqu’une bombe placée en bord de route a touché leur véhicule.

Aucun des deux groupes terroristes n’a revendiqué l’attentat d’Eli.

Des photos diffusées sur les réseaux sociaux semblent montrer des Palestiniens distribuant des bonbons dans la ville de Naplouse, en Cisjordanie, pour célébrer l’attentat terroriste qui a tué quatre Israéliens près d’Eli.

Les images montrent une assiette de bonbons avec un panneau indiquant « sang pour sang ».

Sur une autre photo, on peut voir des hommes distribuer des pâtisseries avec une pancarte similaire.

Les tensions entre Israël et les Palestiniens sont élevées depuis un an – l’armée israélienne mène des raids nocturnes quasiment quotidiens en Cisjordanie dans le sillage d’une série d’attentats meurtriers palestiniens.

Depuis le début de l’année, les attaques palestiniennes en Israël et en Cisjordanie ont fait vingt morts et plusieurs blessés graves.

Selon un décompte du Times of Israel, 124 Palestiniens de Cisjordanie ont été tués en 2023, la majorité d’entre eux pendant des heurts avec les forces de sécurité. D’autres étaient des civils qui n’étaient pas impliqués dans les affrontements et qui se trouvaient là par hasard ; d’autres encore ont perdu la vie dans des circonstances plus floues.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.