Lauder salue le discours du Vél’ d’Hiv’ de Macron
Rechercher

Lauder salue le discours du Vél’ d’Hiv’ de Macron

Le président du Congrès juif mondial a remercié le président français, qui a affirmé que l’antisionisme était une “forme renouvelée de l’antisémitisme”

Ronald Lauder, président du Congrès juif mondial, le 28 mars 2016. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
Ronald Lauder, président du Congrès juif mondial, le 28 mars 2016. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Ronald Lauder, le président du Congrès juif mondial, a salué lundi dans un communiqué le discours prononcé dimanche par le président français Emmanuel Macron lors de la cérémonie de commémoration du 75e anniversaire de la rafle du Vél’ d’Hiv’ à Paris, en présence du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

« A une époque où l’antisémitisme resurgit en Europe, y compris en France, le Congrès juif mondial est encouragé par la reconnaissance du président Macron : l’anti-sionisme et l’antisémitisme sont les deux faces d’une même pièce », a dit Lauder.

« Il est devenu bien trop normal et acceptable pour les antisémites de se cacher derrière le masque prétendument politiquement correct de la critique d’Israël, et les communautés juives du monde souffrent des conséquences », a-t-il poursuivi.

« Quiconque remet en cause le droit juif à l’autodétermination est antisémite, et quiconque pense qu’il ne serait-ce qu’acceptable de fustiger les Juifs en critiquant l’Etat juif est antisémite », a-t-il ajouté.

Lauder a remercié le président français, qui a promis de « protéger la communauté juive de France », et lui a affirmé sa confiance pour lutter contre l’antisémitisme et l’anti-sionisme.

Emmanuel Macron lors du 75e anniversaire de la rafle du Vel d'Hiv, le 16 juillet 2017. (Crédit : Kamil Zihnioglu/Pool/AFP)
Emmanuel Macron lors du 75e anniversaire de la rafle du Vel d’Hiv, le 16 juillet 2017. (Crédit : Kamil Zihnioglu/Pool/AFP)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...