Rechercher

Le 30 000e immigrant ukrainien est arrivé en Israël

Le ministère de l’Immigration a indiqué que la quasi-totalité des immigrants avaient trouvé un logement et que tout était fait pour faciliter leur intégration

La ministre Pnina Tamano-Shata, au centre, en manteau bleu, accueille de nouveaux immigrants originaires d’Ukraine à l’aéroport Ben-Gurion en Israël, dans des photos non datées distribuées par le ministère de l’Immigration et de l’Absorption le 6 juillet 2022. (Crédit : Avec la permission de Naga Malasa)
La ministre Pnina Tamano-Shata, au centre, en manteau bleu, accueille de nouveaux immigrants originaires d’Ukraine à l’aéroport Ben-Gurion en Israël, dans des photos non datées distribuées par le ministère de l’Immigration et de l’Absorption le 6 juillet 2022. (Crédit : Avec la permission de Naga Malasa)

Israël a annoncé, mercredi, avoir accueilli son 30 000e immigrant réfugié d’Ukraine, moins de six mois après le début des hostilités russes envers son voisin ukrainien. Des milliers d’autres devraient encore arriver.

Israël pensait accueillir de 30 000 à 50 000 nouveaux immigrants forcés de quitter l’Ukraine ou les pays limitrophes en raison de la guerre, en plus des milliers de réfugiés par ailleurs autorisés à se mettre à l’abri.

« Des milliers d’autres devraient arriver. Nous faisons tout notre possible au sein du gouvernement pour que leur intégration en Israël se passe au mieux », a déclaré la ministre de l’Immigration Pnina Tamano-Shata dans un communiqué.

Selon le ministère, la quasi-totalité des nouveaux arrivants ont trouvé des solutions de logement et seuls 421 d’entre eux séjournent encore à l’hôtel. Quelque 3 300 personnes se sont installées à Haïfa, mais Tel Aviv et Netanya sont également des destinations populaires.

Près de la moitié des arrivants sont en âge de travailler et le ministère fait en sorte d’encourager la formation professionnelle et l’intégration sur le marché de l’emploi, assure-t-il.

« Faire venir des immigrants depuis un pays en guerre est un engagement de toute la nation », dit Tamano-Shata. « Nous continuerons à le faire tant que la guerre se poursuivra. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...