Le Bitouah leumi propose une aide de 100 000 shekels aux victimes de Meron
Rechercher

Le Bitouah leumi propose une aide de 100 000 shekels aux victimes de Meron

Une commission de la Knesset avait approuvé lundi l'accélération d'un projet de loi visant à créer une commission d'enquête officielle sur la catastrophe de Meron

Les victimes du drame de Meron, le 30 avril 2021. De haut en bas, de gauche à droite : Chen Doron, Haim Rock, Ariel Tzadik, Yossi Kohn, Yisrael Anakvah, Yishai Mualem, Yosef Mastorov, Elkana Shiloh, Moshe Levy, Shlomo Zalman Leibowitz, Shmuel Zvi Klagsbald, Mordechai Fakata, Dubi Steinmetz, Abraham Daniel Ambon, Eliezer Gafner, Yosef Greenbaum, Yehuda Leib Rubin, Yaakov Elchanan Starkovsky, Haim Seler, Yehoshua Englard, Moshe Natan Neta Englard, Yedidia Hayut, Moshe Ben Shalom, David Krauss, Eliezer Tzvi Joseph, Yosef Yehuda Levy, Yosef Amram Tauber, Menachem Knoblowitz, Elazar Yitzchok Koltai, Yosef David Elhadad, Shraga Gestetner, Yonatan Hebroni, Shimon Matalon, Elazar Mordechai Goldberg, Moshe Bergman, Daniel Morris, Ariel Achdut, Moshe Mordechai Elhadad, Hanoch Slod, Yedidya Fogel, Menahem Zakbah, Simcha Diskind, Moshe Tzarfati, Nahman Kirshbaum et Eliyahu Cohen.
Les victimes du drame de Meron, le 30 avril 2021. De haut en bas, de gauche à droite : Chen Doron, Haim Rock, Ariel Tzadik, Yossi Kohn, Yisrael Anakvah, Yishai Mualem, Yosef Mastorov, Elkana Shiloh, Moshe Levy, Shlomo Zalman Leibowitz, Shmuel Zvi Klagsbald, Mordechai Fakata, Dubi Steinmetz, Abraham Daniel Ambon, Eliezer Gafner, Yosef Greenbaum, Yehuda Leib Rubin, Yaakov Elchanan Starkovsky, Haim Seler, Yehoshua Englard, Moshe Natan Neta Englard, Yedidia Hayut, Moshe Ben Shalom, David Krauss, Eliezer Tzvi Joseph, Yosef Yehuda Levy, Yosef Amram Tauber, Menachem Knoblowitz, Elazar Yitzchok Koltai, Yosef David Elhadad, Shraga Gestetner, Yonatan Hebroni, Shimon Matalon, Elazar Mordechai Goldberg, Moshe Bergman, Daniel Morris, Ariel Achdut, Moshe Mordechai Elhadad, Hanoch Slod, Yedidya Fogel, Menahem Zakbah, Simcha Diskind, Moshe Tzarfati, Nahman Kirshbaum et Eliyahu Cohen.

Le Bitouah leumi (Institut National d’Assurance) offre une compensation de 100 000 shekels à chacune des familles des 45 victimes de l’accident mortel du mont Meron.

La proposition a été faite lors d’une réunion de la commission des Finances de la Knesset.

Les deux familles, qui ont perdu chacune deux enfants au cours de la pire catastrophe civile qu’ait connue Israël en temps de paix, recevront 130 000 shekels par enfant, a précisé l’Institut National d’Assurance.

Au terme d’un débat animé, une commission clé de la Knesset avait approuvé lundi l’accélération d’un projet de loi, soutenu par l’opposition, visant à créer une commission d’enquête officielle sur la catastrophe de Meron, au cours de laquelle 45 fidèles ultra-orthodoxes ont été fatalement écrasés lors d’un mouvement de foule qui a eu lieu lors d’une fête religieuse le mois dernier.

Aucune arrestation n’a été effectuée depuis la tragédie survenue le 30 avril lors des célébrations de Lag B’Omer au mont Meron, dans le nord d’Israël, la catastrophe civile la plus meurtrière de l’histoire du pays, bien qu’une enquête soit menée par la police israélienne.

La motion visant à faire accélérer le projet de loi sur la commission d’enquête a été soutenue par 19 membres de la commission des Arrangements, y compris des législateurs des partis opposés au Premier ministre Benjamin Netanyahu, ainsi que le parti Yamina.

La proposition a été rejetée par 13 législateurs, tous issus du parti Likud de Netanyahu ou des partis ultra-orthodoxes et de droite qui le soutiennent.

Le projet de loi est soutenu par le parti Yesh Atid, dont le leader, Yair Lapid, cherche à remplacer Netanyahu au poste de Premier ministre après le quatrième scrutin de mars.

La motion signifie que le projet de loi peut être soumis immédiatement aux votes de la séance plénière de la Knesset, sans avoir à attendre le délai par défaut.

Le projet de loi doit passer un vote préliminaire ainsi que trois lectures pour avoir force de loi.

Des demandes de plus en plus nombreuses ont été formulées en faveur d’une commission d’enquête nationale sur la tragédie, l’accent étant mis sur l’organisation des événements annuels de Lag B’Omer au mont Meron.

Des familles des victimes de la catastrophe avaient lancé la veille un appel à Netanyahu pour qu’il établisse une commission d’enquête d’État.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...