Rechercher

Le BNVCA dénonce la profanation d’une synagogue à Belleville

Des riverains qui ont découvert le tag sur la synagogue Michkenot Yaacov ont contacté l'association ; le graffiti fait mention de la Seconde guerre mondiale et d’une "Purge"

La profanation sur la synagogue du 118, Boulevard de Belleville, dans le 20e arrondissement de Paris, le 27 avril 2022. (Crédit : BNVCA)
La profanation sur la synagogue du 118, Boulevard de Belleville, dans le 20e arrondissement de Paris, le 27 avril 2022. (Crédit : BNVCA)

Le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA) a dénoncé mercredi dans un communiqué une profanation sur la synagogue du 118, Boulevard de Belleville, dans le 20e arrondissement de Paris.

L’association avait été contactée par des riverains qui avaient découvert le tag sur la synagogue Michkenot Yaacov.

Le graffiti fait ainsi mention de la Seconde guerre mondiale et d’une « Purge ».

« Avec d’une part la montée des extrêmes, constatées lors des récentes élections, d’autre part la propagande quotidienne et mensongère attisant la rage des esprits déséquilibrés en parlant d’un supposé plan des israéliens pour construire une synagogue en lieu et place de la mosquée al-Aqsa, c’est, de surcroît, aujourd’hui veille de Yom HaShoah où seront commémorées les six millions de victimes de l’idéologie nazie, que ces dégradations à caractère antisémite ont été effectuées », a dénoncé le BNVCA.

« Le BNVCA refuse de considérer les manifestations d’antisémitisme comme ‘faisant partie de l’air du temps’ », a conclu l’association, qui a chargé son Conseil, Me Franck Serfati, de déposer plainte.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...