Israël en guerre - Jour 263

Rechercher

Le Codex Sassoon, la plus ancienne Bible hébraïque quasi-complète, exposé en Israël

Ce manuscrit, vieux de 1 100 ans, a voyagé dans le cockpit d'un vol historique d'El Al ; il sera exposé au musée ANU de Tel Aviv, après avoir été acheté en mai pour 38 M de dollars

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Le Musée ANU accueillant le Codex Sassoon dans sa nouvelle demeure ,le 5 octobre 2023 (Crédit : Peri Bindelglass)
Le Musée ANU accueillant le Codex Sassoon dans sa nouvelle demeure ,le 5 octobre 2023 (Crédit : Peri Bindelglass)

Le Codex Sassoon, la plus ancienne copie presque complète de la Bible hébraïque au monde, est arrivé en Israël jeudi et sera exposé en permanence au musée ANU à Tel Aviv à partir de la semaine prochaine.

Le livre, écrit par un seul scribe juif sur 400 pages de parchemin il y a environ 1 100 ans, a été acheté en mai par la maison de vente aux enchères Sotheby’s à New York pour plus de 38 millions de dollars, devenant ainsi l’un des livres les plus chers jamais achetés.

L’acheteur, Alfred H. Moses, avocat et ancien ambassadeur des États-Unis en Roumanie, a acquis le Codex Sassoon au nom des American Friends of ANU et en a fait don au Musée du peuple juif de l’ANU (anciennement Musée de la Diaspora juive).

Le vendeur, le financier et collectionneur suisse Jacqui Safra, possédait l’ouvrage depuis 1989. Les spéculations sur la destination du livre ont fait craindre qu’il ne soit vendu à un collectionneur privé plutôt qu’à une institution publique – qui pourrait l’exposer.

Le manuscrit a changé de mains à de multiples reprises au fil des ans, réapparaissant lorsque le collectionneur de livres juifs David Solomon Sassoon l’avait acheté pour 350 livres sterling en 1929. Il a été exposé pour la dernière fois en 1982 au British Museum avant d’être à nouveau vendu aux enchères par Sotheby’s en 1989, à un marchand pour 2 035 000 livres sterling, qui l’avait revendu la même année à Safra, membre de l’éminente famille de banquiers Safra.

Ce manuscrit relié (codex) contient les 24 livres de la Bible hébraïque, ou Tanakh, acronyme hébreu pour Torah (ou Pentateuque, les cinq premiers livres de la Bible), Neviim (« prophètes » en hébreu), et Ketouvim (d’autres écrits). Seules 8 pages manquent. Son écriture et sa mise en page rappellent celles des rouleaux de la Torah lus à la synagogue.

La délégation qui a accueilli le Codex Sasson lors de son retour au musée ANU de Tel Aviv, le 5 octobre 2023. (Crédit : ANU)

Jeudi, l’ancien manuscrit est arrivé en Israël en provenance de New York à bord d’un vol historique d’El Al, où le livre soigneusement emballé a été placé dans le cockpit, considéré comme l’endroit le plus sûr de l’avion.

Il sera préparé en vue d’une exposition publique au musée de ANU à partir du 11 octobre.

À l’atterrissage, le capitaine Amos Aldaag, pilote d’El Al, a sorti le Codex de la cellule sécurisée et l’a transporté sur le tarmac, où une délégation composée d’Avigdor Kahalani, ancien combattant israélien décoré de la Guerre de Kippour de 1973 et ancien législateur, et de la chanteuse Shuli Rand, ainsi que du personnel du musée, de leurs familles et d’autres invités, a accueilli le manuscrit lors de son retour en Israël.

Irina Nevzlin, présidente de l’ANU, a déclaré que le Codex Sassoon, en tant que plus ancienne Bible au monde, permet de se rappeler que les Juifs forment un seul et même peuple.

« Ce sont des jours de renouveau, d’une nouvelle année, de Simhat Torah », a déclaré Nevzlin. « Nous voulons tous tenir et toucher quelque chose d’éternel, qui existe depuis des milliers d’années et qui raconte l’histoire de notre peuple. »

Le « Codex Sassoon » vendu aux enchères chez Sotheby’s, à New York, le 17 mai 2023. (Crédit : Angela Weiss/AFP)

Le Codex a fait l’objet d’une cérémonie d’adieu mardi au siège de Sotheby’s à New York, au cours de laquelle les experts de la maison de vente aux enchères l’ont prudemment préparé pour le voyage. Selon un article paru dans l’hebdomadaire New York Jewish Week, le manuscrit a été enveloppé dans des couches de Tyvek, un matériau synthétique perméable à l’air souvent utilisé dans l’emballage et la construction.

Le précieux livre a ensuite été placé dans une boîte en carton spéciale, enveloppé dans d’autres couches de Tyvek, et niché dans une valise pour son voyage vers Tel Aviv.

Sharon Liberman Mintz, spécialiste principale du judaïsme chez Sotheby’s et consultante, a déclaré au New York Jewish Week que l’adieu au Codex Sassoon était « un peu aigre-doux ».

« Mais il a trouvé une nouvelle maison merveilleuse et j’en suis très heureuse. Des millions de personnes s’en réjouissent en Israël, et il y a une énorme excitation du fait que ce livre soit accessible à tous au musée ANU », a-t-elle déclaré. « C’est un véritable triomphe pour le Codex de se retrouver dans un endroit aussi exceptionnel. »

Benjamin Doller, commissaire-priseur chez Sotheby’s, prenant les enchères sur le « Codex Sassoon », à New York, le 17 mai 2023. (Crédit : Angela Weiss/AFP)

Shulamith Bahat, directrice-générale de l’ANU-America, qui a pris le vol avec le Codex Sassoon, a déclaré au New York Jewish Week que sa nouvelle résidence permanente « est le bon endroit pour lui – en Israël et au Musée du peuple juif ».

« Ce livre est le couronnement de l’histoire juive et nous raconte toute l’histoire du peuple juif », a déclaré Bahat.

« Il a un effet sur les gens qui dépasse, à mon avis, l’entendement. Chaque Juif y est lié et chaque personne dans le monde y est liée », a-t-elle ajouté à propos du Codex.

« La Bible hébraïque est le livre le plus influent de l’histoire et constitue le fondement de la civilisation occidentale », avait déclaré Moses en mai lors de la vente aux enchères de Sotheby’s.

« C’était ma mission, en réalisant que la Bible hébraïque n’était pas un livre, mais Le livre. »

« Conscient de l’importance historique du Codex Sassoon, je me suis donné pour mission de veiller à ce qu’il soit conservé dans un lieu accessible à tous », avait ajouté Moses, qui préside le conseil d’administration honoraire de l’ANU.

La JTA a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.