Le compte Twitter de l’aile militaire du Hamas a été fermé
Rechercher

Le compte Twitter de l’aile militaire du Hamas a été fermé

Le groupe terroriste tient pour responsable la pression des « groupes sionistes » pour la clôture de son compte

Dov Lieber est le correspondant aux Affaires arabes du Times of Israël

Les membres des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du mouvement Hamas, lors des funérailles du membre du Hamas Ahmed al-Zahar, mort dans l'effondrement d'un tunnel dans le village d'Al-Moghrabi, près du camp de réfugiés de Nuseirat dans le centre de la bande de Gaza, le 3 février 2016. (Crédit : Mahmud Hms/AFP)
Les membres des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du mouvement Hamas, lors des funérailles du membre du Hamas Ahmed al-Zahar, mort dans l'effondrement d'un tunnel dans le village d'Al-Moghrabi, près du camp de réfugiés de Nuseirat dans le centre de la bande de Gaza, le 3 février 2016. (Crédit : Mahmud Hms/AFP)

Le compte Twitter de l’aile militaire du Hamas a été fermé sans avertissement lundi soir, selon un communiqué publié par le groupe terroriste basé à Gaza.

Le gestionnaire du compte a déclaré dans un communiqué publié sur le site des brigades de l’Ezzedine Al-Qassam que « Twitter a fermé la page en raison de la pression des groupes sionistes ».

Au moment de sa clôture, selon le gestionnaire du compte, le compte avait plus de 140 000 abonnés et avait atteint 5 millions de tweets ces derniers mois.

Twitter a également fermé le compte Twitter en langue anglaise des Brigades Ezzedine Al-Qassam en mars, selon la déclaration du groupe.

Ce n’est pas la première fois que les comptes Twitter associés à l’aile militaire du Hamas sont fermés par le site des médias sociaux.

Pendant la guerre de 45 jours entre le Hamas et Israël à l’été 2014, Twitter a fermé tous les comptes officiels du groupe. Cependant, presque immédiatement, les Brigades Ezzedine Al-Qassam ont commencé à ouvrir de nouveaux comptes.

Plutôt que d’ouvrir un nouveau compte cette fois-ci, le porte-parole des Brigades Al-Qassam, Abu Obeida, a exhorté les 194 308 abonnés de son propre compte, mardi, à suivre un nom Twitter séparé, qui est utilisé par le groupe terroriste et qui a été moins actif ces derniers mois.

Ce compte Twitter du groupe terroriste était utilisé pour publier des nouvelles internes relatives à l’organisation, comme lorsque ses membres sont morts dans des accidents d’entraînement ainsi que pour appeler à saluer des attaques contre des civils israéliens.

Twitter a fait des efforts au cours de ces deux dernières années pour empêcher les organisations terroristes de propager leurs messages en utilisant ses services.

Le géant des médias sociaux, cependant, est sous le feu des critiques pour son incapacité à empêcher les groupes terroristes, dont l’Etat islamique, d’ouvrir de nouveaux comptes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...