Le conseil juif grec dénonce la profanation d’une synagogue
Rechercher

Le conseil juif grec dénonce la profanation d’une synagogue

Les profanations des monuments juifs sont fréquentes en Grèce où actuellement la communauté juive ne compte que quelques milliers de personnes

"Dehors les serpents juifs", écrit devant une synagogue juive dans la ville grecque centrale de Trikala, à quelque 300 kilomètres au nord d'Athènes, le 31 décembre 2019. (Crédit : LEFTERIS PARTSALIS / AFP)
"Dehors les serpents juifs", écrit devant une synagogue juive dans la ville grecque centrale de Trikala, à quelque 300 kilomètres au nord d'Athènes, le 31 décembre 2019. (Crédit : LEFTERIS PARTSALIS / AFP)

Le conseil juif central de Grèce (KIS) a dénoncé mardi dans un communiqué « la profanation de la synagogue historique » de Trikala sur la clôture de laquelle des inconnus ont inscrit des phrases antisémites.

« Dehors les serpents juifs », était inscrit en peinture bleue sur le mur de cette clôture.

« Les slogans honteux et insultants, qui ont profané la synagogue historique de Trikala, récemment restaurée, provoquent l’indignation et une tristesse profonde », a déploré le KIS.

Cet incident prouve que « la lutte contre l’antisémitisme doit se poursuivre », poursuit ce communiqué.

Le KIS a demandé aux autorités grecques de prendre « toutes les mesures pour arrêter les auteurs de cette profanation et protéger les lieux juifs de Trikala », une ville située dans centre de la Grèce, à 300km dans le nord d’Athènes.

Les profanations des monuments juifs sont fréquentes en Grèce où actuellement la communauté juive ne compte que quelques milliers de personnes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...