Le Fatah organise un tournoi de basket féminin en l’honneur d’un terroriste
Rechercher

Le Fatah organise un tournoi de basket féminin en l’honneur d’un terroriste

L’école, proche de Ramallah, a intitulé le tournoi Dalal Mulghrabi, responsable de l’un des attentats les plus mortels de l’histoire d’Israël

Des Palestiniens avec des affiches et des T-shirts représentant Dalal Mughrabi, une terroriste du Fatah responsable du massacre de la route côtière en 1978, qui a tué 38 Israéliens dont 13 enfants, pendant une manifestation à Ramallah, le 16 juillet 2008. (Crédit : Issam Rimawi/Flash90)
Des Palestiniens avec des affiches et des T-shirts représentant Dalal Mughrabi, une terroriste du Fatah responsable du massacre de la route côtière en 1978, qui a tué 38 Israéliens dont 13 enfants, pendant une manifestation à Ramallah, le 16 juillet 2008. (Crédit : Issam Rimawi/Flash90)

Une école de l’Autorité palestinienne a récemment honoré une terroriste responsable de l’une des pires attaques terroristes de l’histoire d’Israël, en nommant un tournoi de basketball d’après Dalal Mughrabi, qui a pris part au massacre de la route côtière.

En 1978, Mughrabi et plusieurs autres terroristes du Fatah étaient arrivés sur une plage proche de Tel Aviv, étaient entrés dans un bus sur l’autoroute côtière d’Israël et finalement tué 38 civils, dont 12 enfants, et en avaient blessé plus de 70 autres.

Au cours des années, les terroristes, qui sont morts pendant des échanges de tirs avec les forces de sécurité israéliennes, ont été salués comme des héros par le Fatah.

Le groupe de surveillance Palestinian Media Watch a annoncé qu’une école pour filles de la région de Ramallah, Al-Awael, avait organisé ce mois-ci la « Coupe Dalal Mughrabi » en honneur de la meurtrière.

Selon les informations, la coupe a été co-organisée par l’association sociale et culturelle Al-Razi, une ONG palestinienne qui travaille avec la fondation Anna Lindh pour promouvoir le « dialogue interculturel » et « construire la confiance et améliorer la compréhension mutuelle ».

Mughrabi avait également été honorée par le Fatah en mars 2015, quand le parti, s’adressant aux Israéliens sur sa page Facebook, leur avait dit de récupérer les parties du corps des Israéliens assassinés et de quitter Israël.

« En ce jour, le 11 mars 1978, Dalal Mughrabi et ses compagnons avaient déclaré la naissance de la République palestinienne au cœur des Territoires occupés. L’ennemi avait admis la mort de 30 sionistes dans l’opération, et pourtant selon des rapports le nombre dépassait 80 victimes… Représailles après représailles et la tempête ne baissera pas », était-il écrit dans le post publié sur Facebook.

Une invitation à la cérémonie marquant le 38ème anniversaire de la mort en martyr (shahid) de Dalal Mughrabi, copie d'écran de la page Facebook officielle du Fatah. (Crédit : autorisation de PMW, Palestinian Media Watch)
Une invitation à la cérémonie marquant le 38ème anniversaire de la mort en martyr (shahid) de Dalal Mughrabi, copie d’écran de la page Facebook officielle du Fatah. (Crédit : autorisation de PMW, Palestinian Media Watch)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...