Le Festival du Film de Jérusalem se tiendra en août, en présentiel
Rechercher

Le Festival du Film de Jérusalem se tiendra en août, en présentiel

L'événement annuel est de nouveau sur les rails après la version en ligne de l'année dernière

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Le président Reuven Rivlin lors de l'ouverture du festival du film de Jérusalem, le 25 juillet 2019 (Crédit :  Amos Ben Gershom/GPO)
Le président Reuven Rivlin lors de l'ouverture du festival du film de Jérusalem, le 25 juillet 2019 (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

Le 38e Festival annuel du film de Jérusalem est de retour cette année en présentiel, du 24 août au 4 septembre, projetant 200 films de 50 pays.

Cette année, le festival s’ouvrira, comme à son habitude par une projection en plein air dans l’arène Sultan Pool de Jérusalem, devant un public de
5 000 personnes, a déclaré Noa Regev, directrice de la Cinémathèque de Jérusalem et du festival.

L’an dernier, le festival n’a eu lieu qu’en décembre et en ligne, et s’est ouvert avec le dernier film du cinéaste israélien Eytan Fox, « Sublet », dont la première a eu lieu au festival Tribeca de New York.

« Nous pensons que rien ne peut remplacer les rencontres réelles, en personne, avec le public, les cinéastes et le film sur grand écran », a déclaré Regev. « Nous sommes très enthousiastes à l’idée d’organiser à nouveau le festival en personne ».

Le festival se déroulera plus tard que d’habitude cette année, en août au lieu de juillet, en raison des retards pris par de nombreuses compétitions internationales de films à cause de la pandémie mondiale, a déclaré un porte-parole de Cinémathèque.

L’événement de Jérusalem projette habituellement des films primés aux festivals de Berlin, Cannes, Venise et Sundance, ainsi que d’autres événements cinématographiques du monde entier. Le Festival de Cannes n’aura lieu qu’en juillet cette année, et deux réalisateurs israéliens présentant des films en compétition : Ahed’s Knee » de Nadav Lapid et « Let It Be Morning » d’Eliran Kolirin.

Le Festival du film de Jérusalem comprendra également la liste habituelle de compétitions, jugées par un panel d’experts internationaux du cinéma.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...