Le GFNY, plus grand marathon cycliste du monde à Jérusalem – une première
Rechercher

Le GFNY, plus grand marathon cycliste du monde à Jérusalem – une première

Des centaines de cyclistes, dont le maire Nir Barkat, ont participé au Gran Fodo New York (GFNY) dans les rues de Jérusalem - capitale des sports et du tourisme en Israël

Le Belge Jurgen Morillas prend la première place de l'épreuve du Gran Fundo de New York à Jérusalem, le 24 avril 2018 (Crédit : Tonen Topelberg)
Le Belge Jurgen Morillas prend la première place de l'épreuve du Gran Fundo de New York à Jérusalem, le 24 avril 2018 (Crédit : Tonen Topelberg)

Le coup d’envoi de la course du Gran Fondo New York (GFNY) a été donné ce vendredi matin à Jérusalem par Nir Barkat, maire de la municipalité. C’est la première fois que ce marathon cycliste, le plus important et le plus prestigieux dans le monde, qui réunit des compétiteurs professionnels et amateurs, est organisé à Jérusalem, a indiqué la municipalité de Jérusalem dans un communiqué.

Des centaines de cyclistes, dont le maire, Nir Barkat, ont pédalé dans les rues de la ville. Ils ont été applaudis à leur passage par les spectateurs, les fans et les familles des concurrents venus d’Israël et d’ailleurs.

Le marathon GFNY offrait deux parcours : Le Medio Fondo, de 70 kilomètres de long dont 1 200 mètres de dénivelé, et le Gran Fondo, de 130 kilomètres de long incluant 2500 mètres de dénivelé.

Le vainqueur des 130 kilomètres est le Belge Jurgen Morillas qui a bouclé la distance en 3 heures 51 minutes et 04 secondes. C’est un Israélien, Aaron Hitman, qui est arrivé deuxième en 4 heures et 56 secondes. Alon Lerer s’est hissé sur la troisième marche du podium après une course de 4 heures 01 minute et 45 secondes.

Les trois premiers arrivés sur l’itinéraire de 70 kilomètres étaient tous originaires d’Israël. A la première place, Lenny Engelhardt, 55 ans, un habitant de Moshav Ora, qui a parcouru la distance en 2 heures 16 minutes et 30 secondes, traversant la ligne d’arrivée devant Zahi Ben Gigi, 30 ans, qui a enregistré un chrono de 2 heures 18 minutes et 33 secondes. Harel Swisa de Beer sheva, 33 ans, est arrivé troisième, après 2 heures 19 minutes et 5 secondes de course.

Le maire de Jérusalem, Nir Barkat, donne le coup d’envoi du Grand Fondo New York à Jérusalem, le 24 avril 2018 (Crédit : Renon Topelberg)

Les cyclistes participant au GFNY ont traversé le tunnel de Gihon – de 2,1 kilomètres de long et de trois mètres de large, utilisé tout particulièrement pour la course et qui devrait devenir le seul tunnel cyclable d’une telle longueur en Israël. Le tunnel de Gihon, qui a été construit dans les années 1990 et qui sert dorénavant à la compagnie de l’eau de la ville, a été spécialement remodelé pour les cyclistes et a été testé pour permettre aux concurrents de la course de le traverser. La ville envisage dorénavant de le consacrer régulièrement aux cyclistes dans le cadre du réseau des pistes cyclables au sein de la municipalité.

Un grand nombre de compétiteurs internationaux ont fait part de leur excitation à l’idée de pouvoir concourir pour la toute première fois en Israël dans les rues de Jérusalem, sur l’un des plus beaux parcours du monde, et ont indiqué être impatients de renouveler cette expérience l’année prochaine également.

Une cérémonie a été organisée pour annoncer les vainqueurs et pour la remise des prix au point d’arrivée de la course, sur le parking du zoo biblique de Jérusalem avec des milliers de participants venus de tout le pays.

Le Gran Fondo s’inscrit dans le cadre d’une semaine spéciale consacrée au cyclisme dans la ville, avec la participation de plus de 1300 professionnels et notamment 300 concurrents internationaux venus de 30 pays différents pour participer spécifiquement à cet événement.

La ville de Jérusalem investit lourdement dans l’organisation d’événements sportifs internationaux qui attirent de nombreux touristes locaux et étrangers. Ils ont été mis en place à l’initiative du ministère de Jérusalem et du patrimoine, de l’Autorité en charge du développement de Jérusalem et de la municipalité de Jérusalem, et ils ont été produits par la société Kapaim Active.

En 2017, il y a eu une augmentation de 32 % des nuitées touristiques et de 12 % dans le nombre de nuitées des touristes israéliens dans les hôtels de Jérusalem par rapport à 2016. Le mois de mai devrait être marqué par un taux d’occupation de 85 % des chambres d’hôtel de Jérusalem.

Le ministre des Affaires et du patrimoine de Jérusalem, le député Zeev Elkin, a indiqué que « le Gran Fondo, avec le soutien du ministère des Affaires et du patrimoine de Jérusalem, est une autre avancée dans la transformation de Jérusalem en une destination touristique internationale et en destination sportive majeures. Les sites impressionnants de la municipalité, ainsi que les voies anciennes et nouvelles, captivent les yeux et le coeur. Nous continuerons à métamorphoser Jérusalem en capitale leader dans tous les domaines ».

Les cyclistes participant au Gran Fondo de New York à Jérusalem, le 24 avril 2018 (Crédit : Ronen Topelberg)

Nir Barkat, le maire de Jérusalem, a déclaré que « Jérusalem est devenu la capitale des sports d’Israël et l’une des municipalités accueillant les plus importants événements sportifs internationaux. Jérusalem figure dorénavant sur la carte du cyclisme professionnel international et accueille des événements majeurs dans cette discipline – le Gran Fondo New York, la course Sovev Yes Planet et, pour la toute première fois dans l’histoire, le Giro d’Italie. Ces événements dévoileront la beauté de la capitale israélienne à des centaines de millions de spectateurs à travers le monde, amèneront de nombreux touristes et visiteurs à Jérusalem, et renforceront le commerce et le tourisme dans la ville ».

Les cyclistes participant au Gran Fondo de New York à Jérusalem, le 24 avril 2018 (Crédit : Ronen Topelberg)

Ilanit Melchior, directrice du Tourisme à l’Autorité du développement de Jérusalem, qui supervise la promotion du tourisme au sein de la municipalité, a dit que « dans le cadre du développement touristique à Jérusalem, qui a subi une révolution au cours de ces dernières années, nous sommes parvenus à transformer Jérusalem en destination touristique majeure pour la culture comme pour les sports. Prenez, cette année, les exemples du GFNY, du Giro D’Italie, de la course Sovev Yes Planet et du marathon de Jérusalem, qui est d’ores et déjà devenu une tradition. Ces événements transforment Jérusalem en destination touristique attractive et populaire, parmi les plus attirantes et les plus prisées au monde. Le GFNY devrait devenir un événement annuel qui attirera de nombreux touristes. Ces événements ont permis d’observer une augmentation de 40 % d’un tourisme d’un nouveau genre à Jérusalem, et devrait permettre de rajouter plus de 500 chambres d’hôtels au sein de la municipalité pour satisfaire la demande ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...