Rechercher

Le Golan recouvert de blanc alors que Jérusalem se prépare à la neige

Les écoles sont restées fermées dans le nord en raison du temps ; d'importantes chutes de neige sont attendues le long de la côte pendant toute la journée

Paysage enneigé du plateau du Golan, dans le nord d'Israël, le 18 février 2021. (Michael Giladi / Flash 90)
Paysage enneigé du plateau du Golan, dans le nord d'Israël, le 18 février 2021. (Michael Giladi / Flash 90)

A leur réveil, mercredi matin, les résidents du plateau du Golan, dans le nord d’Israël, ont découvert un paysage blanc, recouvert d’une épaisse couche de neige – et il devrait également neiger sur les hauteurs du centre d’Israël et peut-être même à Jérusalem.

Les services de secours et d’urgence se préparent à une tempête majeure qui devrait toucher le pays jeudi.

La police a fait savoir que d’importantes artères de circulation, sur le Golan, avait été fermées et que les écoles n’avaient pas accueilli les élèves, ce mercredi matin, en raison de la météo.

Les flocons sont d’abord tombés en altitude, mercredi en tout début de matinée, avant de se propager sur tout le reste du plateau. Les hauteurs de la Galilée ont également été touchées par les chutes de neige.

Sur le mont Hermon – le plus haut sommet du pays – 15 centimètres de neige sont tombés à basse altitude et une couche de de 25 centimètres de poudreuse recouvre les hauteurs. La station de ski est restée fermée en raison des intempéries.

Les températures devraient baisser pendant toute la journée dans le pays. Des mises en garde contre d’éventuelles inondations ont été émises dans les zones côtières et dans les secteurs les plus bas du territoire.

D’importantes chutes de pluie, accompagnées d’orages, continueront à s’abattre le long de la plaine côtière jusqu’à jeudi.

Des pluies torrentielles qui sont tombées dimanche ont entraîné des inondations dans certains secteurs. Certains Israéliens sont restés piégés dans leur véhicule et ont dû être secourus, et un quartier tout entier de Lod s’est retrouvé isolé par les eaux.

Les températures, à Jérusalem, devraient être de 2 à 6 degrés, et baisser de 14 et 10 degrés à Tel Aviv.

Les rues inondées de Tel Aviv, le 21 décembre 2021. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

L’Autorité de l’eau a fait savoir que le niveau du lac de Tibériade s’était élevé de 1,5 centimètre depuis mardi, et qu’il est maintenant à 209,56 mètres en-dessous du niveau de la mer – soit 76 centimètres en dessous de sa capacité totale.

Des chutes de neige touchent la région montagneuse du centre d’Israël, qui comprend Jérusalem, tous les deux ans environ. Les dernières chutes significatives avaient eu lieu en janvier 2019.

En 2013, une tempête majeure avait entraîné une panne générale d’électricité dans plusieurs quartiers après la chute d’environ 30 centimètres de neige dans la ville. La même tempête avait recouvert le sol des secteurs en hauteur du sud de la municipalité de 90 centimètres de neige – ce qui avait été considéré comme un événement centennal.

Toutefois, le temps et la météo sont capricieux dans l’Est de la Méditerranée, et les prévisions de merveilles hivernales à découvrir ne se réalisent pas toujours.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...