Le jeune renversé par un bus garé s’appelait Ron Oved, il avait 18 ans
Rechercher

Le jeune renversé par un bus garé s’appelait Ron Oved, il avait 18 ans

Sa famille va faire don de la cornée de Ron après son décès jeudi causé par un bus ayant renversé des tentes ; ses funérailles sont prévues vendredi à 12 h 30 à Palmachim

Les lieux de la scène pù un bus vide a renversé un groupes de jeunes Israéliens qui participaient à des épreuves de sélection pour une unité militaire, le 11 avril 2019, près du kibboutz de Shomria (Capture écran 12e chaîne)
Les lieux de la scène pù un bus vide a renversé un groupes de jeunes Israéliens qui participaient à des épreuves de sélection pour une unité militaire, le 11 avril 2019, près du kibboutz de Shomria (Capture écran 12e chaîne)

Vendredi, l’armée israélienne a identifié l’adolescent tué lorsqu’un car vide a renversé un groupe de jeunes Israéliens qui participaient à des sélections pour entrer dans des unités de combat jeudi après-midi. Il s’appelait Ron Eliyahu Oved, avait 18 ans et venait de Palmachim dans le centre du pays.

Sa famille a choisi de faire don de sa cornée, a rapporté la radio de l’armée.

L’enterrement du jeune Ron Oved aura lieu vendredi à 12 heures 30 vendredi au cimetière de Palmachim. Sa famille a souhaité que la cérémonie reste privée.

Jeudi, un car a roulé dans un groupement de tentes utilisées par les adolescents, à proximité du kibboutz de Shomria dans le sud du pays. Le véhicule vide était garé et son conducteur se tenait juste à côté lorsqu’il s’est mis à rouler en direction des tentes. Certains sont parvenus à fuir, alors que d’autres ont été heurtés par le car.

La police militaire de Tsahal et les forces de l’ordre israéliennes ont ouvert une enquête, a fait savoir l’armée dans un communiqué.

Six personnes ont été blessées en tout dans l’accident, dont Ron Oved qui a plus tard succombé à ses blessures.

Les services de secours Magen David Adom ont indiqué que deux autres jeunes se trouvaient dans un état modéré, et trois autres ont été légèrement blessés. Les six adolescents en question souffraient de blessures au torse et à la tête.

Certains des blessés s’étaient retrouvés coincés sous le car. Le personnel médical de l’armée a participé aux secours, a rapporté le service d’urgence Hatzalah.

Les jeunes participaient à une sélection pour intégrer une unité de combat volontaire, appelé en hébreu gibush. L’incident s’est produit près de la principale base d’entraînement de la brigade de parachutistes dans le nord du Néguev.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...