Israël en guerre - Jour 199

Rechercher

Le Likud dénonce l’appel de Gantz pour organiser des élections en septembre

Le parti de Netanyahu affirme que le gouvernement restera au pouvoir jusqu'à ce que tous les objectifs de la guerre aient été atteints

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre du cabinet de guerre Benny Gantz assistant à une conférence de presse à la base militaire de la Kirya, à Tel Aviv, le 28 octobre 2023. (Crédit : Abir Sultan/AFP)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre du cabinet de guerre Benny Gantz assistant à une conférence de presse à la base militaire de la Kirya, à Tel Aviv, le 28 octobre 2023. (Crédit : Abir Sultan/AFP)

Le parti du Likud du Premier ministre Benjamin Netanyahu a rejeté mercredi l’appel du ministre du Cabinet de guerre Benny Gantz pour organiser des élections en septembre, affirmant que le gouvernement resterait en place « jusqu’à ce que tous les objectifs de la guerre soient atteints. »

« En ce moment fatidique pour l’État d’Israël et au milieu de la guerre, Benny Gantz doit cesser de faire de la petite politique uniquement parce que son parti est en train de se désintégrer ».

« Des élections anticipées conduiront inévitablement à la paralysie (de la guerre) et à la division (de la société) en plus de nuire (à l’objectif de Tsahal d’envahir) Rafah et de porter un coup fatal aux chances de parvenir à un accord sur les otages », a ajouté le Likud.

C’est la première fois que Gantz lance un tel appel depuis qu’il a rejoint le gouvernement en urgence après les attentats barbares du 7 octobre.

« Nous allons solliciter prochainement » les électeurs et « nous devons pour cela fixer une date consensuelle en septembre » pour des législatives, a déclaré Gantz, qui est aussi député, dans un discours télévisé depuis son bureau à la Knesset.

L’organisation d’élections anticipées nécessite l’accord de 61 élus, soit la majorité des députés de la Knesset, où le Likud compte le plus de sièges sans avoir cependant la majorité.

« J’ai tenu au courant le Premier ministre – à qui je souhaite une bonne santé et un prompt rétablissement (après son opération chirurgicale dimanche, NDLR), et nous allons poursuivre le dialogue sur cette question », a ajouté Gantz.

Netanyahu est sorti de l’hôpital mardi, deux jours après y avoir été admis pour être opéré d’une hernie, selon son bureau.

La tenue d’élections « évitera une division au sein de la nation », a-t-il affirmé, ajoutant qu’ « une telle décision renforcera la confiance et l’unité au sein du public et parmi nos combattants.

Gantz a également suggéré que des élections anticipées donneraient à Israël une légitimité internationale.

Le chef de l’opposition, Yair Lapid, a quant à lui déclaré que des élections en septembre étaient trop éloignées et que le gouvernement actuel devrait être remplacé bien avant.

« Ce gouvernement doit être remplacé dès que possible afin de libérer les otages, de permettre aux personnes évacuées de rentrer chez elles, de vaincre le Hamas et de veiller à ce que la classe moyenne israélienne soit prise en charge », a affirmé Lapid dans un communiqué.

Des manifestations d’opposants à Netanyahu ont réuni des milliers de personnes ces dernières semaines et particulièrement depuis samedi, notamment à Tel-Aviv et Jérusalem. Les protestataires et proches de familles d’otages enlevés le 7 octobre en Israël ont appelé à la démission du Premier ministre.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.